Assassinat d’un jeune militant en commune VI : Condamnation unanime au CNJ

77

Après le président sortant Mohamed Salia Touré, une autre candidate à la présidence du CNJ réagit à l’assassinat d’Alfousseni Touré en Commune VI lors du renouvellement du bureau local.
Jeudi dernier, Fatoumata Diouara, candidate au poste de président du CNJ, a condamné la mort par balle du jeune étudiant de la Faculté des sciences économiques et de gestion (Fseg) Alfousseni Touré. Après avoir qualifié l’acte de barbare et ignoble, la candidate a affirmé que la jeunesse se trompe de combat. “Nous devons nous battre pour une éducation pour tous, de l’emploi, mais et surtout de l’implication des jeunes dans les instances de décisions”, a-t-elle dit. Elle a demandé aux autorités à faire la lumière sur cette affaire qu’elle condamne avec la dernière rigueur et indiqué que le nommé Alfousseni Touré incarnait la vie et l’avenir. Elle a invité les hautes autorités à prendre des dispositions pour les renouvellements des instances des jeunes.
Candidate malheureuse lors du 4e congrès de Kayes, Mme Diawara Fatoumata Diouara fait partie des rares candidatures féminines à la présidence du CNJ. Elle a posé des actes dans les mouvements associatifs et croit en ses chances.
Zoumana Coulibaly

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here