Communales du 20 novembre en commune II du District de Bamako: L’alliance RPM-CODEM se taille la part du lion

52

Reportées plusieurs fois, les élections communales ont finalement eu lieu le dimanche 20 novembre dernier. En commune II où il y’avait 239 bureaux de vote et 116054 électeurs dont 51247 femmes, 21 partis étaient en course avec 11 listes. A l’issue du scrutin, c’est l’alliance RPM-CODEM qui arrive en tête avec 7672 voix, suivie de l’ADEMA-PASJ seule sur sa liste avec 4127 voix et vient en troisième position, l’alliance URD-Jaama/FARE Anka Wuli-PARENA avec 3037 voix.
Malgré le retard dans l’acheminement des matériels électoraux, de certains présidents de bureaux de vote, les tentatives de fraude par-ci par-là et le problème d’identification des noms sur les listes, le scrutin s’est bien déroulé dans l’ensemble en commune II du District de Bamako.
A l’issue de cette journée électorale, c’est l’alliance RPM-CODEM qui vient en tête dans tous les centres de vote en commune II. Dans les deux centres de l’Hippodrome et de N’gomi, avec ses 49 bureaux de vote et 21570 électeurs dont 9782 femmes, l’alliance RPM-CODEM est arrivée en tête devant l’ADEMA et l’alliance URD-Jaama-FARE Anka Wuli et PARENA.
Même résultat au centre de Missira avec ses 27 bureaux de vote et 13168 électeurs. Le parti au pouvoir et son allié ont devancé l’ADEMA et l’alliance MPR-APM Maliko-APR. Même constat au centre de Médina Coura avec ses 36 bureaux de vote et 17313 électeurs dont 7598 femmes. L’alliance RPM-CODEM s’est taillée la première place devant l’alliance URD-Jaama-FARE Anka Wuli-PARENA-PIDS.
Au niveau des deux centres de vote de Bagadadji avec 22 bureaux de vote et 10947 électeurs dont 4705 femmes également, c’est l’alliance RPM-CODEM qui arrive en tête. Idem pour les deux centres de vote de Niaréla avec 46 bureaux de vote et 22616 électeurs dont 9725 femmes.
A Bozola aussi avec ses 12 bureaux de vote et 5501 électeurs dont 2215 femmes, c’est l’alliance RPM-CODEM qui s’est taillée la part du lion. Comme ce fut aussi le cas au centre de Quimzambougou avec ses 33 bureaux de vote et 15789 électeurs dont 7180 femmes.
Même constat au niveau des deux centres de Bakaribougou zone industrielle avec ses 11 bureaux de vote et 5203 électeurs dont 2420 femmes et à Bougouba avec 8 bureaux de vote et 3859 électeurs dont 1847 femmes.
Malgré cet exploit de l’alliance RPM-CODEM en commune II, les 10 autres listes ont décidé de faire une alliance contre le parti au pouvoir et son allié pour les empêcher d’avoir le fauteuil de maire.
Dans tous les centres de vote de la commune II, un seul constat : la faible affluence des électeurs et le peu d’engouement que les populations avaient pour ces élections. Malgré le retard dans l’acheminement des matériels électoraux et les tentatives de fraude par endroit, le scrutin s’est bien passé dans l’ensemble au niveau de la commune II.

Moussa S. Diaby (Stagiaire)

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here