26ème Journée africaine de la statistique : Produire et de diffuser des données fiables au Mali

45

Dans le cadre de la commémoration de la Journée Africaine de la Statistique, le Ministre de l’Aménagement du Territoire et de la Population, Sambel Bana Diallo, a présidé  la 26ème journée de la Statistique. Le thème retenu cette année est « Le renforcement des statistiques économiques au service de l’intégration continentale, de la transformation structurelle et du développement durable ». C’était le vendredi 18 novembre à la Maison des Aînés.

Etaient présents à cette 26ème Journée Africaine de la Statistique, Harouna Koné, Directeur général de l’INSTAT, Aboumediane Touré, président de l’Association malienne des statistiques, Cheickh M’Bengue, représentant de l’UNFPA-Mali et chef de file des PTF, et l’ensemble du personnel de l’INSTAT.

L’objectif général de cette journée commémorative était de sensibiliser les décideurs et le public sur le rôle important que joue la statistique dans le développement de la vie économique et sociale en Afrique, ainsi que dans le reste du monde.

Il s’agissait plus spécifiquement de présenter d’une part, des communications sur le thème retenu et les grandes opérations statistiques réalisées par le système statistique national, d’autre part, de présenter un sketch de sensibilisation sur le rôle et l’importance de la statistique et, enfin d’exposer et de montrer l’abondante production des statistiques économiques et sociales disponibles au grand public.

Le thème est d’actualité. En effet, les statistiques économiques de qualité sont importantes et indispensables pour évaluer les disparités zonales et suivre la conjoncture de chaque pays membre en vue de réaliser l’intégration régionale et la transformation économique de l’Afrique.

Le Système Statistique National (SSN) en général et l’Institut National de la Statistique (INSTAT) via son département en charge des agrégats macroéconomiques (DCNC) en particulier, travaillent dans cette optique à travers des innovations méthodologiques, conceptuelles et des thématiques émergentes.

Harouna Koné, Directeur Général de la Statistique, dira qu’en vue de couvrir les besoins de l’ensemble des utilisateurs dans les secteurs socio-économiques, le gouvernement du Mali et ses partenaires n’ont ménagé aucun effort pour accompagner les autorités statistiques. « Au regard des défis de développement pour nos pays, la prise en compte des statistiques est capitale pour assurer un meilleur suivi-évaluation des politiques, stratégies et programmes socioéconomiques de développement. La Journée Africaine de la Statistique (JAS) nous sert évidemment de tribune d’explication de ces enjeux », a-t-il expliqué.

Selon Sambel Bana Diallo, Ministre de l’aménagement du territoire et de la population, la JAS représente aujourd’hui un rendez-vous important de la communauté des producteurs et utilisateurs de statistiques au Mali. Car, soutient-il, elle est une occasion de rappeler les importants challenges que notre pays doit relever pour une meilleure définition de ses politiques, stratégies et programmes de développement.

Bourama Camara, stagiaire

 


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here