Sommet Afrique-Pays arabes: le premier ministre Modibo Keïta à Malabo

75

Le Premier ministre Modibo Keïta est arrivé hier à Malabo. Après 2h 38 mn de vol, l’avion transportant le chef du gouvernement a atterri dans l’après-midi sur le tarmac de l’aéroport international de la capitale de la Guinée équatoriale. Il a été accueilli, à sa descente d’avion, par son homologue équato-guinéen, Pascual Obama Asue. Les deux chefs de gouvernement, après les salutations protocolaires et un échange cordial en compagnie du ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Coopération internationale, Abdoulaye Diop, ont salué la colonie malienne venue massivement souhaiter la bienvenue à Modibo Keita qui a ensuite pris ses quartiers à Sipopo, la cité destinée à accueillir les chefs d’États et de gouvernements.

Le Premier ministre représentera le chef de l’État, Ibrahim Boubacar Keïta au Sommet Afrique – Pays arabes qui se tient dans la capitale équato-guinéenne, du 19 au 23 novembre, sur le thème « Ensemble pour le développement économique durable ».

Occasion de rapprochement et d’intensification de la coopération en matière d’investissement entre le monde arabe et l’Afrique, le sommet réunit les émirs et les chefs d’État et de gouvernement d’Afrique et du monde arabe.
La rencontre sera présidée par le président tchadien, Idriss Daby, en sa qualité de président en exercice de l’Union africaine. Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, président de la Ligue arabe, co-présidera le rendez-vous afro-arabe de Malabo.
L’agenda du sommet prévoit l’examen par les chefs d’État et de gouvernement du projet de déclaration de Malabo sur la situation en Palestine et du plan d’action 2017-2019 de la coopération afro-arabe. Après ce sommet, Modibo Keïta se rendra à Antananarivo, Madagascar, où il prendra part à la XVIè Conférence des chefs d’État et de gouvernement de la Francophonie. Le thème de cette rencontre entre les pays ayant le français en commun est : « Croissance partagée et développement responsable : les conditions de la stabilité du monde et de l’espace francophone ». Ils discuteront aussi de la thématique « les valeurs francophones au service d’une mondialisation harmonieuse et d’un monde plus stable ».

Durant cette rencontre, les participants adopteront le projet de déclaration d’Antananarivo et environ 13 projets de résolutions dans plusieurs domaines comme l’énergie, la décentralisation, la diversité linguistique ou encore la prévention du terrorisme.

Envoyé spécial
C. M. TRAORÉ


Source : Africatime

Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here