Municipales à Bamako : L’Adéma/PASJ le plus grand perdant

20

Si les tendances du gouvernorat se confirment, le Parti africain pour la solidarité et la justice (Adéma/PASJ) pourrait être le plus grand perdant du scrutin du 20 novembre dernier avec seulement le siège maire en Commune III.

Si les tendances du gouvernorat se confirment, le Parti africain pour la solidarité et la justice (Adéma/PASJ) pourrait être le plus grand perdant du scrutin du 20 novembre dernier avec seulement le siège maire en Commune III. Le parti au pouvoir, le Rassemblement pour le Mali (RPM) se taille la part belle avec trois des six communes de Bamako. Yéléma et l’URD se partagent les communes IV et VI.

Selon les résultats provisoires du scrutin du 20 novembre, le Parti africain pour la solidarité et la justice est arrivé en tête en Commune III. Les abeilles, ex-parti majoritaire qui qui a géré durant le mandat précédant cinq sièges sur les six communes de Bamako, notamment les communes I, II, III, V et VI, n’est en tête qu’en Commune III à l’occasion de ces élections des conseillers municipaux du 20 novembre dernier.

Le parti au pouvoir, le RPM, toujours selon les résultats provisoires, serait en tête dans les communes I, II, et V du district de Bamako.

Si le parti du président de la République n’avait jusque-là pas de maire dans la ville, il pourrait désormais compter trois sièges. Il aurait arraché les trois mairies à son allié de la majorité présidentielle, l’Adéma/PASJ. Le parti de l’ex-Premier ministre Moussa Mara garde son siège dans son fief de la Commune IV.

L’Union pour la République et la démocratie (URD) se contenterait de la mairie de la Commune VI. Dans ces résultats, le parti au pouvoir et son principal challenger se renforcent dans la ville de Bamako. L’Adema sort le plus grand perdant.

Encore faudrait-il, préciser que ces résultats sont pour l’instant provisoires et non officiels.

Bréhima Sogoba

Source : aBamako

aBamako