Election communale à Banamba : L’ordre établi est bouleversé

68

La liste Kounawolo des candidats indépendants conduits par Ousmane dit Baye Simpara remporte les élections communales à Banamba. Cette liste a été présentée par l’Association Niéta qui a fortement soutenu les candidats. Ils ont remporté haut les mains les communales à la grande satisfaction des populations de Banamba qui ne voulaient plus sentir les candidats des différentes formations politiques les plus en vue depuis des années dans cette localité d’où viennent les opérateurs économiques les plus riches du Mali. La coalition ADEMA-CNID-MPR vient de deuxième position, l’URD et le RPM suivent. A rappeler que l’ancienne équipe municipale était conduite par Aly Simpara de l’ADEMA-PASJ.

Les populations de Banamba ont donné une véritable leçon de démocratie, à l’issue des élections communales du 20 novembre 2016. Elles ont dit non aux hommes politiques et aux grands opérateurs économiques transformés en hommes politiques pour les besoins de la cause qui ont pignon sur rue dans cette localité située à 140 km de la ville de Bamako.

A rappeler que depuis l’avènement de la démocratie dans notre pays, les différents scrutins ont été gagnés par des grands opérateurs économiques ressortissants de cette zone. Ils profitent de leur argent, de leur position sociale pour rallier les électeurs à leurs causes. Ces grands opérateurs économiques sont donc approchés par les différents états-majors des grands partis politiques à savoir l’Urd, l’Adema, le Rpm et autres pour assurer la victoire. Mais, cette fois-ci, les électeurs de Banamba ayant tiré les enseignements des expériences passées ont dit non. Ce bouleversement de la situation politique, ce changement radical sur l’arène politique est à l’actif de certains jeunes d’associations, de regroupements présents à Banamba, en particulier, de la société civile, en général.

L’ancienne méthode était caractérisée par l’achat des consciences à grande échelle. Ces grands opérateurs, aidés par certains habitants attirés par le gain facile, faisaient de porte en porte avec des mallettes remplies d’argent. Les chefs de famille, les associations de femmes, les associations de jeunes, les leaders religieux, toutes les couches socio-professionnelles de la localité étaient mises en contribution.

A la lumière de ce qui s’est passé à Banamba, certains analystes pensent que les maliens commencent à changer. Ni l’argent, ni le parti politique n'a fait gagner un candidat. C'est la qualité des candidats qui a fait la différence. Donc, ceux qui volent l'argent pour tricher les élections, ils se trompent, Ce temps est dernière nous. Merci chers compatriotes d'ouvrir vos yeux. Nous allons longuement revenir sur cette actualité avec à la clé une grande interview des conseillers de la nouvelle équipe municipale.

Moussa Mamadou Bagayoko
Source: L'Humanité

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here