2ème session de la Cour d’assisses : Des terroristes présumés à la barre

91

En plus de la session spéciale d’assises en déplacement à Sikasso pour le procès de Amadou Haya Sanogo et 17 autres, des affaires relatives au cas de rébellion, acte de terrorisme, de crime de guerre et autres seront jugées à Bamako lors de la deuxième session ordinaire de la Cour d’assises qui s’ouvre ce matin. Cette session, allant du 28 novembre au 28 décembre 2016, connait au total 75 affaires.

Pour le désengorgement des centres de détention pénitentiaire tant prôné par le ministère en charge de la Justice, plusieurs affaires seront jugées cette année. Le fait saillant de la présente session 2016 est, sans nul doute, le nombre important des affaires de rébellion et actes de terrorisme inscrits au rôle. La Première journée du lundi 28 novembre 2016 connaitra une affaire d’association de malfaiteurs, rébellion, atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat, destruction d’ouvrages publics, acte de terrorisme.

Cette affaire opposera le Ministère public à Abdoulaye Ag Lélé. Le vendredi 2 décembre 2016, il est attendu le procès de Mohabacrine Ag Housseyni, poursuivi pour association de malfaiteurs, atteinte à l’intégrité territoriale, trahison, atteinte à la sureté intérieure de l’Etat. Accusé d’association de malfaiteurs, rébellion, atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat et acte de terrorisme, Abou Mohamed Moussa Abdou sera jugé la journée du jeudi 8 décembre 2016. D’autres cas de terrorisme sont au menu de la même journée. Les mis en cause sont : Alhousseini Ag Mohamed Ciise, Abdoul Salam Ag Alhousseyni, Aly Ibrahima Diallo dit Samba, Ibrahim Ag Mohamed El Moctar, Mohamed Ibrahim Diallo, Mohamadou Ag Almouner, Mohamed Atteynoud Ag Abdoulaye, Cheibani Ould Boudjouma.

Au cours de la journée du lundi 19 décembre 2016, Souleymane Issa comparaitra pour association de malfaiteurs, rébellion, atteinte à la sûreté intérieure et extérieure de l’Etat, acte de terrorisme. Alhousseyni Dadi alias Abou Dar Dar, Boulama Bukar, Kora Mokata Amadou Seydou Dicko, Hamadou Aly Bah, Habib Ould Mohamed, Hama Hamidou Diallo, Boubacar Amadou Diallo, Ousmane Ben Gozzi sont attendus à la barre le mercredi 21 décembre 2016 pour des cas de terrorisme. A noter que cette session connaitra également des affaires d’assassinats, des coups mortels, des infanticides. S’y ajoutent des infractions contre les biens, contre les mœurs et des infractions en bande.

Ibrahim M.GUEYE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here