Affaire Ras Bath : Risque de clash entre le ministre Bathily et son collègue de la Justice

117

La poursuite judiciaire contre le célèbre chroniqueur, Mohamed Youssouf Bathily  dit Ras Bath, semble diviser les membres du gouvernement. Si certains réclament une sentence exemplaire pour le «perturbateur de l’ordre public», d’autres ne cachent plus leur agacement face à cette cabale contre le «révolutionnaire». C’est dans ce contexte que Mohamed Aly Bathily, ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières, a enfin brisé le silence en apportant  publiquement son soutien au chroniqueur. Une manière de dénoncer le ministre de la Justice, mais aussi le Premier ministre.

Chaque jour que Dieu fait, des nouvelles révélations se font dans le dossier de Ras Bath. Libéré mais sous contrôle judiciaire, le chroniqueur vedette de l’émission «Cartes sur table» de  la radio Maliba FM continue d’avoir des soutiens. En plus des centaines d’auditeurs qui se sont mobilisés pour la libération de leur mentor, Ras Bath vient d’avoir un soutien de poids. Il s’agit de son père, Mohamed Aly Bathily, le puissant et populaire ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières.

Longtemps resté en marge de cette affaire judiciaire concernant son fils, Le ministre a fini par rompre son silence. Contrairement au ministre de la Justice, Mohamed Aly Bathily a fait une surprenante déclaration. C’était le samedi dernier à Manankoroni, une localité située à 6 km de Senou, lors d’une rencontre avec les victimes d’expropriation de terres. La réaction du ministre a été claire : «Ras Bath est mon fils, il est citoyen malien. Personne ne peut l’empêcher de mener son combat pour le Mali».

Cette déclaration du célèbre ministre Bathily est vue par les autres membres du gouvernement comme une déclaration de guerre. Elle annonce non seulement un soutien sans faille à son fils, mais aussi et surtout un certain mécontentement vis-à-vis du ministre de la Justice et du Premier ministre en personne.

Le ministre de la Justice avait annoncé ceci : «En tant que premier magistrat poursuivant, Ras Bath a été arrêté sur mes instructions. Il était devenu une menace pour la quiétude sociale, il fallait donc y mettre un terme…». Il avait également noté que désormais «nul ne sera au-dessus de la loi».

Cette déclaration du ministre de la Justice ne semble pas être partagée par tous les membres du gouvernement, spécialement le ministre Mohamed Aly Bathily.

Du côté du gouvernement, le calme est total pour l’instant. Mais, selon une source proche du Premier ministre, le ministre Bathily aurait purement et simplement défié le Premier ministre dans cette affaire. Pour rappel, ce même Premier ministre a été maintes fois cité ou mis en cause dans «l’émission cartes sur table». Il avait affirmé que des têtes allaient tomber dans cette affaire.

En attendant, la réaction de Mamadou Ismael Konaté est vivement souhaitée pour éclairer définitivement les Maliens. Les prochains jours s’annoncent donc cruciaux pour ces deux personnalités. Un bras de fer est sans nul doute inévitable. Pour dire que l’affaire Ras Bath ne fait que commencer.

Wassolo


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here