Le constat alarmant de L’Observatoire sur les élections communales du 20 novembre 2016

45

L’Observatoire pour les élections et la bonne gouvernance au Mali avait envoyé sur le terrain un millier d’observateurs pour la supervision des élections communales du 20 novembre 2016. Le rapport produit à l’issue de cette observation intitulé « La République trahie » a été présenté le samedi 26 novembre 2016 à la presse. Ainsi, il ressort de ce rapport que l'Observatoire a constaté l'achat de conscience à ciel ouvert dans l'ensemble des centres de vote lors des communales du 20 novembre dernier. Les billets de 1000 F CFA et de 2000 F CFA étaient remis à des votants, moyennant la photo de leur choix sur les bulletins de vote, prise par leurs téléphones portables. Les partis politiques dans leur majorité, profitant de la grande misère des Maliens du fait de la gouvernance actuelle ont utilisé l'argent de manière éhontée pour obtenir des voix. La corruption électorale a atteint des proportions inégalées lors des communales du 20 novembre 2016.

Pour l’Observatoire, les citoyens du Mali ont été juste considérés comme du bétail électoral et non comme des êtres vivants qui aspirent à plus de dignité et de mieux-vivre. Par ailleurs, l’Observatoire signale que des listes contre-nature comme l’Alliance URD-RPM-APR, formée de partis politiques de la majorité et de l’opposition à Goundam, l’alliance ADEMA-FARE à Kayes et d’autres dans de nombreuses communes à travers le pays ont brouillé le regard des électeurs avisés. L’Observatoire dit aussi avoir noté que deux bulletins de vote ont existé dans plusieurs communes, avec l’intention de jouer à la grande confusion des citoyens et dans le dessein de favoriser certaines formations politiques au détriment d’autres.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here