Le RPM a perdu

48

Avant les communales, le Rassemblement pour le Mali (Rpm) avait dit haut et fort, devant Dieu et les hommes, qu’il comptait gagner aux élections. Ils ont ambitionné d’avoir 500 maires, 5000 conseillers. Sur la base des résultats provisoires, eux-mêmes affirment avoir eu 187 maires, même pas la moitié de 2582 conseillers. Avec 900 millions de Fcfa mobilisés, soit 17 millions Fcfa par cercle, pour un tel résultat, cela sans compter les aides et contributions des ministres, directeurs nationaux, et les moyens de l’Etat. Le Rpm doit reconnaître que si on était en présidentielle, perdre à Sikasso, Mopti, Bougouni, San, Koutiala, Koulikoro, Kati, Kita, Dioïla, Nioro du Sahel, Yanfolila, Kolondiéba, pour ne citer que ceux-ci, il ne pouvait nullement être au second tour.

Le Rpm, c'est IBK, tout le reste, c'est du bluff. Les gens cherchent seulement leur prix du condiment, c'est le propre du Malien. On ne t'aime pas, mais on profite de toi seulement. Le président, s'il veut passer en 2018, doit rassembler tous les Maliens autour de lui. Il doit prendre des hommes qu'il faut à la place qu'il faut, sinon tout le reste n'est que du blabla. Si IBK veut compter sur ces tocards pour aller à la conquête d’un second mandat, il peut préparer sa retraite politique. Parce que même le résultat actuel du Rpm n’est autre que le fruit de la complicité de l’administration. Sans quoi, on s’est rendu compte que le Rpm a perdu dans les 6 communes de Bamako.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here