Lutte contre les mouches des fruits de manguiers : Des mesures idoines prises par les acteurs

77

Le Comité National de Surveillance et de Lutte contre les mouches des fruits de manguiers dans les zones de production de mangue au Mali a organisé un atelier d’élaboration du plan d’action Pluriannuel du 30 au 06 décembre 2016 à la maison des Aînés. A ce titre, cet atelier du plan d’action vise à regrouper les responsables des services régaliens de surveillance, de lutte et de recherche, les producteurs et les exportateurs dans le domaine de la gestion des mouches des fruits et membres du comité national afin d’initier l’élaboration des plans pluriannuels de surveillance et de lutte des pays du projet.

La cérémonie d’ouverture des travaux était présidée par le président du comité national de surveillance et de lutte contre les mouches des fruits de manguier M. Seydou Keita qui avait à ses côtés le directeur Général de l’office de protection des végétaux M. Sylvestre Diarra non moins secrétaire général dudit comité.

Rappelons qu’au Mali, la mangue est l’une des filières la plus importante et porteuse avec un potentiel de production annuelle de 575 000 tonnes. Une faible quantité de cette production fait l’objet de commercialisation et de transformation. D’importantes quantités sont donc perdues et constituent des manques à gagner sur les revenus des producteurs à la base.

A cet effet, l’une des principales causes de ce manque à gagner est due aux mouches des fruits qui occasionnent des pertes importantes au niveau de la production et qui peuvent entraîner des destructions partielles ou totales des cargaisons exportées. La mouche est un organisme de quarantaine. Celle-ci très présente au Mali constitue une source de contamination des mangues provoquant le rejet sinon l’interdiction de l’exportation des mangues du Mali vers l’Europe.

Selon le Directeur Général de l’Office de Protection des Végétaux pour minimiser les dégâts des mouches de fruits sur les mangues et augmenter le volume des mangues exportées, un Comité National de Surveillance et de Lutte contre les Mouches des Fruits du manguier a été mis en place dans le cadre du Projet de Soutien au plan régional de Lutte et de Contrôle des Mouches des fruits en Afrique de l’Ouest, a-t-déclaré.

Il ajoutera qu’avec l’appui de personnes compétentes, seront développées des stratégies de surveillance et de lutte contre les mouches des fruits à court, moyen et long termes dans toutes les zones de production de mangues au Mali y compris les régions de Ségou et de Kayes . Cette stratégie va permettre au Mali d’être doté d’un plan d’action cohérent qui prendra en charge plusieurs aspects de la problématique des mouches des fruits. Ladite stratégie sera à la portée des producteurs et doit être respectueuse de l’environnement.

Les résultats et produits attendus dans cet atelier est d’élaborer un plan pluriannuel d’activités cohérent de surveillance et de lutte avec les activités régionales disponible par pays membre du projet, élaborer un budget couvrant la période du projet par pays en précisant le mode de financement, les rôles et les responsabilités des services techniques et des organisations professionnelles du secteur privé impliqués dans la mise en œuvre des activités de surveillance et de lutte sont définis, une feuille de route pour l’appropriation des outils et systèmes est élaborée.

Abdramane SAMAKE
Source: Le Pays

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here