Processus d’organisation des élections au Mali

16

Les succès et les insuffisances diagnostiqués par la Fondation CMDID Conformément à sa mission de plateforme de dialogue politique sur des questions d’intérêt national, la Fondation CMDID a organisé, le jeudi 1 décembre 2016, à la maison du partenariat, une journée d’évaluation des élections communales afin de tirer les enseignements de la participation des acteurs politiques et du processus d’organisation de celles-ci dans la perspectives utile de contribuer à l’amélioration de l’organisation des élections au Mali. C’était sous la présidence du ministre de l’administration territoriale et de la reforme de l’Etat, représenté par son chef de cabinet, Chienkoro Doumbia, en présence du président de la CENI, Mamadou Diamoutanè, le Président de la Fondation CMDID, Moriba keita, ainsi que des partis politiques.

Dans son intervention le Président de la Fondation CMDID, Moriba Keita a déclaré que l’objet de cette rencontre porte sur le renforcement de la volonté politique, mais qu’il s’agit aussi d’analyser et d’apprécier les élections communales du mois passé. Au dire du Président, ces élections se sont certes déroulées dans un climat apaisé en général mais qu’on ne peut pas ignorer que des maliens ont perdu la vie lors de ces élections et qu’il est de leur devoir d’avoir une pensée pieuse pour les victimes et leurs familles mais surtout d’œuvrer pour que de telles situations malheureuses ne se produisent pas.

Plus loin, il a précisé que cette rencontre s’inscrit dans cette logique et quelle doit leur permettre de faire un travail de réflexions et d’échanges afin de diagnostiquer une fois encore les succès et les insuffisances du processus d’organisation des élections au Mali dans l’optique de faire des propositions pour son amélioration.

Après avoir remercié la Fondation CMDID pour sa participation significative aux élections communales qui, selon lui, a permis de mettre en conformité la légalité et la légitimité des instances d’administration des communes, le chef de cabinet du ministre de l’administration territoriale et de la reforme de l’Etat, Chienkoro Doumbia a fait savoir qu’il est important de relever que les élections représentent chaque fois une étape critique dans la construction d’un processus démocratique et qu’elles font l’objet d’une attention particulière pour les autorités en charge de les organiser.

Plus loin, il dira que les défis en rapport avec l’organisation des élections sont énormes et impliquent pour leur prise en charge, la recherche d’une synergie entre les différentes parties prenantes. Aussi, il a expliqué que cette journée d’évaluation est un cadre d’échanges et de réflexions qui pourra contribuer à diagnostiquer les réussites et les insuffisances du processus d’organisation des élections ainsi que de formuler des recommandations utiles.

Ousmane Baba Dramé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here