7ème édition du tournoi de l’intégration de l’uemoa : Le Mali battu par le Sénégal à la Finale

58

La capitale Togolaise (Lomé) a abrité du 26 novembre au 03 Décembre dernier, la 7ème édition du tournoi de l’intégration de l’Uemoa. Après successivement une victoire contre le pays organisateur (Togo), un match nul contre le Niger et une victoire contre la Cote d’Ivoire ; les Aigles du Mali se sont retrouvés en face des Sénégalais pour la finale.

C’est avec une grande envie de remporter la coupe du ‘’tournoi de l’uemoa’’ pour une première fois, que les aigles ont démarré le match à tambour battant. Mais les Sénégalais, autant déterminés que les Maliens, ont résisté et le score à la pause a été de zéro but par tout. De retour des vestiaires, les Aigles ont mis le pied sur l’accélérateur mais ont buté face à une défense Sénégalaise bien en jambe. Et c’est justement les poulains de François Koto qui marqueront le seul but de la rencontre à la 85ème minute par le jeune Aliou Badjê qui d’ailleurs sera le meilleur buteur du tournoi. Le Togo, pays organisateur, remportera pour sa part, le trophée de l’équipe fair-play du tournoi. Épuisées après trois matchs en une semaine, les deux équipes ont eu du mal à se créer des occasions franches de buts. Le Mali perd ainsi pour la 3ème fois en finale de la coupe du tournoi de l’uemoa.

Djibril Dramé le cauchemar des Ivoiriens

La Côte d’Ivoire et le Mali se sont rencontrées sous l’auspice de l’entraineur Djibril dit Djibi Dramé sept (7) fois. Il a fait 5 victoires contre 2 matches nuls. Toutes choses qui prouvent à suffisance que Djibi s’est joué la Côte d’Ivoire.

Les félicitations de Djibril Dramé aux Aigles

Malgré sa défaite, Djibril Dramé dira qu’il est fier de la prestation de ses joueurs. « J’adresse mes vives félicitations à Djigui Diarra et ses coéquipiers pour leur exploit. Aussi, qu’il me soit permis de saluer le travail remarquable de l’encadrement technique », a-t-il mentionné. Répondant à la question d’un journaliste, faisant état de la déception du président de la Femafoot Boubacar Baba Diarra, qui aurait dit que le football malien est maudit. Djibril Dramé dira « Le Mali est l’une des plus grandes nations de football qui fait son bonhomme de chemin », dira-t-il. Et de signaler qu’il va falloir travailler plus pour les échéances futures.

Le mécontentement du président de la Femafoot Boubacar Baba Diarra

Après le match, le patron de la fédération malienne de football, n’a pas caché son mécontentement. Selon lui, les enseignements seront tirés du tournoi afin que les Aigles volent plus haut lors des prochains tournois. Parlant de la crise qui secoue la fédération, il donnera l’assurance qu’il n’y a point de problème. Il est important de préciser que le sélectionneur national des Aigles du Mali, Alain Giresse, se trouve depuis le début du tournoi à Lomé. Il s’agira pour lui de suivre certains joueurs locaux afin de renforcer son effectif pour la campagne de la CAN 2017.

KANTAO Drissa envoyé spécial à Lomé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here