Commune rurale de Kambila : Une unité de fabrication de briques inaugurée

64

Le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, monsieur Ousmane Koné, a procédé lundi, à la coupure du ruban de l’inauguration de l’unité de fabrication de briques de Kati, situé à Kambila.  A cette occasion, le ministre Ousmane Koné était accompagné par son collègue du Développement industriel Mohamed AG Ibrahim, des partenaires techniques et financiers, principalement la Turquie et le Burkina Faso. On notait la présence,  le PDG de la SOPROMAC Adama Bagayogo et des notabilités dont le maire Issa Diarra.

 Après les salutations fraternelles du Maire de la commune rurale de Kambila, monsieur Issa Diarra,  le  Pdg de la Sopromac,  Adama Bakayogo a saisi  l’opportunité,  qui lui est offerte,  pour souhaiter la bienvenue aux  partenaires de la Turquie et du Burkina Faso,  pour leur engagement à accompagner le  Mali en particulier.

«  Nous voudrions très sincèrement, remercier monsieur l’ambassadeur du mali auprès de la Turquie, pour le rôle déterminant qu’il a joué dans la réussite de la mise en place de l’accord de partenariat avec la partie turque. Nous saluons notamment le partenariat public-privée qui nous lie au ministère de l’urbanisme et de l’habitat, à travers l’OMH pour la réalisation des logements sociaux.  En outre, nous remercions et saluons notre partenaire financier, la BMS-sa dont la précieuse assistance ne nous nous jamais fait défaut dans la réalisation de nos différents projets. Nous sommes convaincus monsieur le ministre, que le partenariat public-prive joue un rôle pour l’émergence de notre cher pays, le Mali et nous y attachons pour notre part, une importance capitale » a indiqué Adama Bagayogo.

S’adressant au ministre Koné, il dira : « fort de la confiance qui nous a été accordée par votre département, attestée par la signature de plusieurs conventions pour la réalisation de logements sociaux dans différentes localités :  Samaya (terminé et livré) ;  Kangaba (terminé et livré) ; Yanfolila (terminé et livré)  Fana (au stade de livraison) ; Djoila, (au stade de livraison) ;  Yorosso (au stade de livraison) ; Kati Kambila (en chantier) ;  Kolondjeba (en chantier) conscients des difficultés rencontrées dans la réalisation de ces chantiers ; et soucieux de la nécessite de plus d’amélioration, nous avons juge nécessaire de faire un certain nombre d’investissement dont l’unité de fabrique de briques que vous pouvez observer et une autre unité en cour de livraison une centrale de béton en cours de livraison ainsi que des équipements supplémentaires pour les unités et les camions pour les livraisons des briques et des bennes pour leur ravitaillements ».

Pour le Pdg de la SOPROMAC, cette unité que nous inaugurons est une chaine de production automatique de briques de plusieurs types dont : des briques de 10, des briques de 15,  des briques de 20,  des briques conforts,  des ourdis  et des paves.  Elle a une capacité de production de 20 000 briques par jour actuellement nous employons 50 personnes a titre permanent et une trentaine a titre temporaires.

A l’en croire, avec l’arrivé de la deuxième chaine de fabrique de briques et la centrale à béton, l’unité va employer de façon permanente 150 personnes et une cinquantaine de temporaire tout cela, a pour but d’assurer le ravitaillement en produit de qualité nos chantiers, ainsi que celui des futurs clients.  Adama Bagayogo dira que, la Sopromac se fait un devoir de traduire en réalité la vision du chef de l’état son excellence monsieur Ibrahim Boubacar Keita de réaliser des logements de qualité au profit des maliens » s’est engagé Adama Bagayogo.

Cette allocution s’est suivie par la signature de convention par les partenaires trucs et le PDG de la SOPROMAC, d’une valeur de plus d’un milliard d’Euro, dans le cadre de la promotion de l’habitat et de l’Urbanisme au Mali.

Pour le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, monsieur Ousmane Koné,  la cérémonie de ce matin est un évènement important pour le Gouvernement du Mali. Selon lui, c’est un intérêt qui se justifie, faut-il le signaler, par la présence de deux autres ministres du Gouvernement. Ce qui justifie la présence à mes côtés de mon collègue et amis Mohamed Ag Ibrahim, ministre du Développement Industriel ainsi que celle du représentant du ministre de la Promotion de l’Investissement et du Secteur Privé, empêché car en mission à l’étranger.

Selon lui, au Mali, le Secteur du logement a connu un essor spectaculaire ces dernières décennies. Cette évolution dit-il, est liée, en partie, grâce au partenariat fructueux établi entre l’Etat et les promoteurs immobiliers privés pour la construction de logements décents cédés à des conditions avantageuses.

« Avec une contribution de 1.178 logements construits ou en cours de réalisation dans le cadre du Partenariat Public Privé, la Société de Promotion des Maisons Construites est un partenaire de taille de mon département, pour l’atteinte des objectifs du programme présidentiel de Son Excellence Ibrahim Boubacar Keita, Chef de l’Etat. Monsieur le PDG de la SOPROMAC, L’unité de fabrication de briques, dont nous allons procéder dans un instant à l’inauguration, est une autre forme d’appui à la promotion du secteur du bâtiment, en général, et à celui du logement de qualité, en particulier » a indiqué le ministre de l’Habitat.

Avant de préciser que le Gouvernement du Mali apprécie l’importance de cette initiative.

Pour Ousmane Koné, au-delà du nombre d’emplois à créer, cette unité contribuera à améliorer la qualité et les délais de réalisation des constructions, à générer des ressources financières pour notre économie et à combler un vide énorme dans un secteur soumis aux exigences d’une perpétuelle modernisation.

Selon les résultats des analyses faites par le Centre National de Recherche et d’Expérimentation en Bâtiment et Travaux Publics (CNREX-BTP), les produits de cette unité de fabrication de briques de la SOPROMAC répondent, largement aux normes requises en la matière.

Avant de terminer son propos, Ousmane Koné a lancé un vibrant appel aux autres opérateurs économiques afin qu’ils emboitent le pas à la Sopromac, en effet, fidèle à sa volonté de toujours sceller un partenariat dynamique, fructueux et diversifié, au profit des couches sociales à faible revenu, cette unité vient de faire un pas fort appréciable dans les domaines de la promotion industrielle, de l’amélioration de la qualité du logement et de la valorisation des matériaux locaux de construction » a conclu Monsieur Ousmane Koné

A la fin de cérémonie, le Ministre Ousmane Koné, a procédé la coupure du ruban et les deux ministres ont visité les installations de l’unité et ses premiers produits.

Dramane Coulibaly

Mamadou Dembelé dit “Dabaraé à Kambila :

Un artiste à la voix mélodique et aérée

Invité pour la cérémonie d’inauguration de cette unité de fabrication de briques à Kambila. Mamadou Dembélé, connu sous le nom Dabara, a su amené le public à joindre l’utile à l’agréable. Comme d’habitude, la joie, la liesse était au rendez-vous, grâce à ses bonnes notes de musique et la voix mélodique et aérée  de l’artiste. L’homme qui a séduit le public !

Dans la cours de la nouvelle unité de fabrication de briques à Kambila, où étaient présent, les populations accueillant les délégations officielles, venues dans le cadre de la cérémonie de l’inauguration de l’usine, se sont montrés tous sensibles, emportées par les notes extraordinaires de musique livrées pour la circonstance par Mamadou Dembélé, dit Dabara.

Ce village, Kambila a vibré au rythme du Balafon, à travers ce subtile de mélange entre le traditionnel et le contemporain style de Balani, façonné à la hauteur de son ( Dabara) rang de grand créateur de l’instrument. Dabara, avec  sa voix d’or,  en complice duel avec les sonorités claires et vives de ses compagnons, est l’invité d’honneur et permanent du festival de Bélènitougou tenu chaque année à Somasso, village natal de notre cher confrère Markatié Dao, du Jouranl l’Indicateur du Renouveau.

Dabara, comme le dit d’autres, le très doué Balafoniste chanteur, Mamadou Dembélé, est un fruit de l’émission « Case-sanga » ce qui lui a valu tous ces honneurs sur le plan mondial. Puisque l’homme, avec son Balafon a parcouru presque tout le monde entier.    Pour le Balanfoniste talentueux, « quand on est aidé par des personnes de bonne volonté, comme Markatié Daou, on ne peut que réussir dans la vie. Il ajoute, qu’avec la bénédiction de mes maitres comme Abdoulaye Diabaté et Molobaly Keita ».

Pour le développement et la reconnaissance du balafon à l’échelle nationale et internationale, Mamadou Dembélé œuvre nuit et jour, pour promouvoir, cet instrument musical en voie de disparition comme beaucoup d’autres instruments. C’est dans ce cadre qu’il a créé l’association des Balafons.

Ainsi, il organise depuis quelques années, la nuit du balafon sur les berges du fleuve Djoliba au Palais de la culture.

Toujours dans le cadre de promotion du Balafon, nombreux sont les jeunes que Mamadou Dembélé a déjà  et continue de former  beaucoup d’autres jeunes voulant appendre à jouer le Balafon, dans le but d’immortaliser de cet instrument musical.  L’artiste a plusieurs titres de chanson sur le marché dont les 12 titres de l’Album « Bamako »

Dramane Coulibaly

Source : Aube d’Afrique


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here