CVJR : L’antenne de Ségou ouverte hier

103

L’antenne régionale de la Commission vérité, justice et réconciliation (CVJR), ouverte mardi dans la Cité des Balanzans, couvre les régions de Ségou et de Sikasso.

Mariam Wallet Al Tanta, porte-parole des 3645 victimes de la région de Ségou a salué l’ouverture de l’antenne régionale de la Commission vérité, justice et réconciliation (CVJR) tout en souhaitant que justice et réparation soient faites pour le seul bénéfice d’un Mali uni, indivisible et laïc.

La cérémonie s’est déroulée devant le siège de l’antenne dans le quartier Angoulême de Ségou. Elle a regroupé plusieurs personnalités locales, des partenaires venus de Bamako autour du président du CVJR, Ousmane Oumarou Sidibé.

A la demande de la porte-parole des victimes de la région de Ségou, une minute de silence a été observée en la mémoire des victimes disparues suite aux différentes crises qu’a connues le Mali de 1960 à nos jours. L’antenne régionale de Ségou couvre les régions de Ségou et Sikasso.

Tout comme à Bamako, une série d’interventions a été faite avant la coupure du ruban symbolique. Le maire de la Commune urbaine a souhaité la bienvenue. Quant au représentant du gouverneur, il a pu apprécier la qualité du personnel recruté et les différentes formations reçues sur les techniques d’entretien avec les victimes, surtout les victimes de violences basées sur le genre qui méritent, selon lui, une attention particulière.

Le gouvernorat, qui a été impliqué dès le début processus de mise en place de l’antenne, peut en apprécier le professionnalisme tout comme le cadre organisationnel avec les manuels de procédures qui respectent la confidentialité et la sécurité de celles et ceux qui viennent se confier.

Le représentant du gouverneur a lancé une invitation aux victimes à venir faire leurs dépositions à l’antenne régionale.

Deux partenaires de taille étaient de la fête. Il s’agit de la Coopération allemande, mise en œuvre par la GIZ, et la Minusma. Ils ont réaffirmé leur soutien à la mise en œuvre de la CVJR.

Pour joindre l’utile à l’agréable, la troupe Djiguiya a présenté le sketch “La CVJR en marche”, sous les applaudissements du public composé de notabilités, représentants de médias modernes et traditionnelles ainsi que les victimes.

Notons qu’une mission de la CVJR séjournera dans la région de Ségou pour quelques jours pour s’intéressera aux questions spécifiques liées au genre dans le travail de la Commission vérité justice et réconciliation.

Source : CVJR

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here