Economie : En attendant « Investir au Mali »

74

Le forum « Investir au Mali » 2017 est tout un symbole, selon le ministre du Développement industriel, Mohamed Ali Ag Ibrahim. Lundi, 6 décembre, ce dernier présidait à Bamako la cérémonie de lancement officiel dudit forum qui doit se tenir au Mali en septembre 2017.  «Il marque le début de la concrétisation d’un projet majeur qui revêt une importance capitale, pour notre pays, à savoir sa relance économique », a laissé entendre le ministre.

Pour le gouvernement, il s’agit à présent de lancer une campagne de mobilisation autour du forum. Le lancement de ce forum intervient dans un contexte de relance économique marquée par la volonté affichée des autorités de replacer le Mali sur l’échiquier économique mondial, surtout après la crise multidimensionnelle qu’il vient de traverser.

En clair, il faudra susciter l’intérêt du secteur privé tant national qu’international, des partenaires techniques et financiers, ainsi que la presse pour la réussite de l’évènement. «C’est le lieu de rappeler que le gouvernement s’est engagé résolument dans la voie de la construction de la paix et de la réconciliation nationale, à travers la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger », a dit le ministre du développement industriel.

La mobilisation significative de capitaux étrangers et nationaux destinés au financement de projets d’investissements structurants jouera un rôle déterminant pour que le pays puisse valoriser les immenses potentialités économiques dont regorge le Mali. A en croire Moussa Ismaila Touré, le directeur de l’Agence pour la promotion des investissements(API), le forum « Investir au Mali » 2017 donnera l’occasion aux investisseurs nationaux et étrangers de découvrir un Mali plein de richesses, unifié et prêt à accueillir les projets d’envergure dont il a fortement besoin.

Le forum regroupera notamment les représentants des Etats, des institutions internationales, des coopérations bilatérales et multilatérales, des grandes firmes internationales, des investisseurs privés, des personnalités étrangères de haut niveau, la presse. Dans un contexte marqué à la fois par le besoin d’investissement dans tous les secteurs de l’économie malienne, et par les innombrables opportunités que le pays offre, il est apparu nécessaire pour l’API de concentrer principalement les efforts de promotion sur un nombre réduit de secteurs.

Soumaila T. Diarra


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here