M. Dietrich Becker: « La mise en œuvre de l’accord d’Alger est peut-être la dernière chance pour ouvrir la porte vers une paix durable et vers un développement du Mali»

36

La maison de la presse a abrité le lundi 05 décembre une conférence de presse organisée par l’Ambassadeur de la République Fédérale d’ Allemagne au Mali. Cette conférence était animée par son Excellence M. Dietrich Becker, Ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne au Mali. Objectif : faire le point de la coopération entre le Mali et l’Allemagne.

« L’année 2016 a été une année spéciale dans les relations entre l’Allemagne et le Mali », a introduit M. Dietrich Becker, Ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne au Mali.  Pour cette année 2016 qui s’achève, plusieurs  responsables allemands ont visité le Mali, dont la plus importante  fut la visite de Mme Angela Merkel, Chancelière de la République Fédérale d’Allemagne. Première visite d’un chancelier allemand au Mali, cette visite était un témoignage de l’importance que l’Allemagne accorde à la coopération avec le Mali, a-t-il poursuivi. A l’en croire, la chancelière a promis un renforcement de la coopération. Pour l’année 2016-2017, l’engagement financier de la coopération allemande s’élève à plus de 76 milliards de FCFA. Selon lui, ces fonds appuient des priorités stratégiques maliennes dans le domaine de l’agriculture, la décentralisation, l’eau et l’assainissement, la bonne gouvernance ou le changement climatique.

Les activités de la coopération allemande, explique M. Dietrich Becker, prennent en compte les besoins spécifiques des régions du nord, mais en même temps elle est présente sur tout le territoire pour y travailler sur les défis du développement au Mali. Aussi en 2016, l’Allemagne a renforcé sa contribution à la MINUSMA avec l’arrivée de 650 casques bleus allemands au sein de la MINUSMA, dont la plupart est stationné à Gao, a-t-il déclaré. En même temps, poursuit-il, l’Allemagne continue la formation de l’armée malienne à travers l’EUTM avec un contingent d’environ 200 soldats.  Au niveau politique, l’Ambassadeur a félicité le gouvernement malien pour la tenue des élections communales.  Selon lui, la mise en œuvre de l’accord d’Alger est peut-être la dernière chance pour ouvrir la porte vers une paix durable et vers un développement du Mali dans toute son étendue. Concernant l’économie, l’Ambassadeur a souligné qu’en amont de sa visite en Afrique, la chancelière Angela Merkel a appelé pour une nouvelle politique  sur l’Afrique.

A l’en croire, la chancelière a ainsi exhorté les entreprises allemandes à renforcer leur engagement sur le continent, y compris au Mali. Pour cela, il serait donc judicieux de créer des incitations fiscales et d’améliorer le climat des affaires pour encourager les entreprises allemandes à s’impliquer davantage sur place, a-t-il précisé. Il a également fait référence à la migration irrégulière. Pour lui, chaque vie perdue soit dans le désert, soit dans la mer est une tragédie profonde.

Abdrahamane Sissoko


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here