Une marche pacifique pour exiger le départ du Comité Exécutif de la Fémafoot

53

La crise que traverse notre sport roi connait un nouveau développement avec l’organisation ce jeudi matin d’une marche pacifique de protestation. Cette marche a été initiée par un collectif d’association de la société civile et les supporters de certains clubs dont le Djoliba AC, CSK, l’ASKO, regroupés dans un collectif dénommé « carton rouge à la fémafoot ». Au moment où nous mettions sous presse ce papier la marche, a-t-on appris, a été annulée par le gouvernorat du district pour cause d’état d’urgence.

Le collectif carton rouge a immédiatement attaqué la décision au niveau du tribunal administratif, nous a-t-on dit. L’objectif de cette marche est de demander la démission pure et simple du comité exécutif de la Fémafoot dirigé par le général Boubacar Baba Diarra.
Le collectif carton rouge reproche au général Diarra son incompétence et son incapacité à trouver une solution à la crise que traverse notre football depuis bientôt deux ans.
Pour mettre fin à cette crise, il faut faire « dégager » le général Diarra à la tête de la fémafoot et mettre à sa place un comité transitoire, commentait Adama T. Coulibaly, un des organisateurs de la marche sur les ondes d’une radio locale. En tout état de cause, les autorités maliennes doivent prendre leurs responsabilités pendant qu’il est encore temps. Le peuple malien et le monde entier les regardent.

A noter que la marche avait pour trajet monument de l’obélisque au siège de la Fémafoot où les organisateurs allaient faire une déclaration et un sit-in devant la porte de la fédération. ‘’Si le comité exécutif ne démissionne pas, nous allons faire un sit-in devant le ministère des sports jusqu’ à la satisfaction de nos doléances’’, a ajouté M. Coulibaly.
Affaire à suivre…

Abdrahamane Sissoko

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here