Gouvernance, charte de prévention et de gestion des crises alimentaires sécurité : alimentaire Des journalistes et des hommes politiques formés grâce au Projet “Un seul monde sans faim”

35

Une trentaine de journalistes maliens ont été formés du 1er au 3 décembre dernier sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle par le Projet “Un seul monde sans faim de la Fondation Konrad Adenaeur Stiftung”. C’est l’hôtel Salam qui a servi de cadre à cette formation présidée par la coordinatrice régionale dudit projet, Mme Dembélé Awa Sow Cissé.

Durant ces trois jours, les participants ont été mis à niveau sur les politiques de la gouvernance de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, sur la charte de prévention et de gestion des crises alimentaires. Ce n’est pas tout, cette formation a été mise à profit pour expliquer largement aux professionnels des médias le système d’alerte précoce (Sap).

Pour la coordinatrice régionale du Projet “Un seul monde sans faim de la fondation Konrad Adenaeur Stiftung”, Mme Dembélé Awa Sow Cissé de la Fondation Konrad Adenaeur Stiftung, la formation des professionnels des médias est plus que jamais une nécessité.

“Nous voulons inciter l’ensemble des acteurs à adhérer à cette politique de sécurité alimentaire car nous voulons prévenir les crises de sécurité alimentaire à travers une bonne gouvernance. Et cela nécessite forcément l’implication des hommes et femmes de médias qui sont non seulement écoutés par les décideurs, mais aussi les populations à la base” a expliqué Mme Dembélé.

En plus des journalistes, elle a ajouté que différents groupes cibles comme les partis politiques, les parlementaires et des organisations de la société civile intervenant dans le monde rural seront formés sur le même sujet.

Premier à se réjouir de cette initiative, c’est la représentante de la Maison de la presse, Mme Traoré Dado Camara, elle a salué à juste titre cette initiative du Projet “Un seul monde sans faim de la fondation Konrad Adenaeur Stiftung”.

Des partis politiques aussi

Il faut rappeler qu’au terme de cette formation avec les journalistes, le Projet “ Un seul monde sans faim de la fondation Konrad Adenaeur Stiftung” a organisé une formation similaire en début de semaine, mais cette fois-ci, c’était avec des partis politiques. Une trentaine de représentants des formations politiques de la place ont pris part à ce renforcement de capacités à l’hôtel Kempesky El Farouk.

Il sied de préciser qu’à l’instar des hommes de médias, les modules de formation des participants à cet atelier portaient aussi sur des thèmes comme “les politiques de la gouvernance de la sécurité alimentaire et nutritionnelle “, sur “la charte de prévention et de gestion des crises alimentaires “ le Système d’alerte précoce (SAP).

K THERA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here