Lutte contre la fraude à l’AMO : Le plan d’actions validé

123

La Caisse Nationale d’assurance Maladie a procédé du 29 au 30 novembre à l’Escale Gourmand, un atelier d’élaboration et de validation du plan d’actions de préventions et de lutte contre la fraude à l’Assurance maladie obligatoire. La cérémonie était présidée par M. Alassane Balobo Dicko, Directeur Général adjoint de la CANAM, en présence de plusieurs acteurs concernés.

En effet, la lutte contre la fraude des prestations garanties par le régime de l’assurance maladie obligatoire constitue aujourd’hui un défi majeur à relever par la Caisse Nationale d’Assurance maladie et ses organismes gestionnaires délégués à savoir la caisse Malienne de Sécurité Sociale et l’institut National de Prévoyance sociale. C’est dans ce cadre qu’intervient cette rencontre des acteurs  dont l’objectif général est de mettre en place avec les prestataires de soins conventionnés par la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CANAM), un plan de prévention et d’actions de lutte contre la fraude à l’assurance maladie obligatoire partagé par les différents acteurs.

Invité à prononcer son discours, M. Alassane Balobo Dicko, qui a eu l’honneur de présider la cérémonie a d’abord, adressé ses salutations aux participants. En entrant dans le vif du sujet, il rappellera que plusieurs actions et mesures ont été entreprises par la Canam et ses partenaires OGD dans la prévention, la détection et la gestion des cas de fraude. Parmi lesquelles, le DGA Dicko a énuméré entre autres : une analyse de l’existant organisationnel du service juridique et contentieux en vue de l’amélioration de ses performances ; La création des espaces « AMO » au sein de certains établissements conventionnés du district de Bamako ; l’Utilisation de plusieurs Canaux de communication dans l’intensification de l’information, la sensibilisation de tous les acteurs ; la personnalisation des feuilles de soins maladie par établissement de soins conventionnés ; l’acquisition d’un nouveau système d’information intégré à l’identification biométrique de type web services.

A l’en croire, le présent plan d’action de prévention et de lutte contre la fraude qui sera validé suite aux amendements des participants va renforcer les actions et mesures ci-dessus évoquées de façon générale, surtout en fédérant toutes les actions prioritaires en matière de riposte et de lutte contre fraude de façon spécifique.

Avant de terminer, il a remercié et félicité au nom du Directeur Général de la CANAM tous les participants en  comptant sur le soutien et l’engagement de tous les partenaires pour la protection et la sauvegarde du régime de l’Assurance maladie obligatoire, contre tout fraudeur.

Mountaga Diakité


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here