4e édition des ‘’FangaTiguis’’ : Manhi Dembélé indétrônable

39

La quatrième édition de la compétition d’haltérophilie dénommée ‘’ FangaTiguis’’ s’est déroulée le Dimanche 11 Décembre 2016 sur le terrain de l’Hippodrome. Placée sous la présidence du ministre de la jeunesse et de la Construction Citoyenne Amadou Koita et parrain de l’événement avec à ses côtés Abdoulaye Koné dit Ladjaba l’organisateur principal et une pléiade d’invités dont l’ancien ministre des sports Djiguiba Keita dit PPR. Cette quatrième édition a enregistré la participation d’une cinquantaine de participants.
La quatrième édition de la compétition d’haltérophilie a tenu en haleine le public sportif d’Hippodrome venu nombreux pour être le témoin oculaire de la démonstration de force des haltérophiles de la capitale malienne.

La cinquantaine de participants devaient au début soulever la barre de 140 kg à huit reprises, dans cette phase beaucoup de conquérants au titre tombèrent. Les trois plus résistants à savoir le champion sortant Manhi Dembélé, son dauphin Oumar Diallo dit Wara et Oumar Sissoko dit Danger parviennent tous à soulever la barre à huit (8) reprises sans arrêt. Les arbitres pour départager les protagonistes mettent la barre à 160 Kg que les lauréats devaient soulever à six (6) reprises.

Les trois se talonnent dans cette étape. A 180 Kg Oumar Sissoko dit Wara tombe et Manhi Dembélé et Oumar Diallo dit Danger se qualifient pour la finale de la quatrième édition des FangaTiguis. A la finale, les finalistes devaient soulever 180 kg à quatre reprises. Oumar Diallo dit Danger malgré sa pugnacité ne parvint pas à soulever la barre et le champion sortant Manhi Dembélé la soulève sans grand problème reconquérant sa couronne qu’il avait mis en jeu sous les brouhahas de ses fans venus nombreux pour le soutenir.

Il emporte ainsi le trophée et la somme de 100 000 FCFA. Le vice champion Oumar Diallo dit Danger a eu 75 000 FCFA et le troisième Oumar Sissoko est reparti avec 50 000FCFA « Je suis et je reste le champion incontesté de cette discipline, ce trophée je le dédie à mes parents, à mes fans et à toute la commune IV du district de Bamako. Mon souhait est de participer à des compétitions internationales afin de me frotter aux champions d’autres pays et de ramener le trophée au Mali », a déclaré Manhi Dembélé.

Le ministre de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne Amadou Koita s’est réjoui de l’esprit de fair-play des lauréats tout en rassurant l’organisateur principal Abdoulaye Koné Ladjaba de son accompagnement sans faille. Abdoulaye Koné dit Ladjaba a félicité Manhi Dembélé et tous les participants au tournoi pour leur combativité. Il a lancé un pressant appel à l’endroit des operateurs économiques et tous les amoureux de la discipline à financer l’événement dans le but de permettre aux haltérophiles de sortir de l’ornière.

Moussa Samba Diallo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here