Ras Bath répond au PM, Modibo Keïta : ‘’Si un simple citoyen arrive à couper le sommeil au PM et complices, cela prouve qu’ils sont dans le déni de bonne gouvernance’’

52

Le Mardi, 06 décembre,  le Premier ministre en déplacement à Dakar, a rencontré la communauté malienne vivant au Sénégal pour un échange sur l’actualité et la gestion du pays. La communauté malienne vivant au Sénégal, à l’instar des maliens vivants dans les autres pays D’Afrique, d’Europe et Amérique,  suivait régulièrement l’émission ‘’Cartes sur Table’’ de Ras Bath via sa page Facebook et Mali buzz TV en direct. Son arrestation les a affectés à tel point qu’ils se disent davantage déçus quant à l’avenir du Pays.

Pour Rappel, Les Maliens de Dakar, en collaboration avec le mouvement Y en a marre, la Radho avaient  condamné l’arrestation de Ras Bath dans un communiqué.

Sans langue de bois, les intervenants ont directement interpellé le PM sur les accusations de poursuite contre Ras Bath, sur le volteface du Ministre de la justice à l’égard de Ras Bath, sur la véracité des comportements illégaux du PM que Ras Bath évoquait dans ses émissions dont l’acquisition des logements sociaux par les enfants du PM dès leur première  demande et les frais des voyages  non utilisés et détournés.

Trois passages de cet entretien avec les maliens de Dakar ont attiré notre attention: ‘’Ras Bath est mon petit-fils’’…… ‘’Ras Bath nous empêchait de dormir’’… ‘’Mes enfants ne sont pas des fonctionnaires’’…..

Approché par nos soins,  Ras Bath avait promis de répondre le PM au cours du meeting organisé par les populations de Faladiè le samedi 10 Décembre.  Finalement, c’est le lendemain, Dimanche, au cours du Meeting de Moribabougou qu’il a répondu le PM.

Comme les autres quartiers précédents, la population de Moribabougou est sortie en masse. Il y avait tous les âges, les notables, les groupements de femmes,  des jeunes avec en main une pile de doléances à porter à la connaissance de celui qui est passé aujourd’hui comme le défenseur des pauvres.

Après le tour des sujets,  Ras Bath  entame celui du PM en rappelant l’aveu du PM aux maliens vivants au Sénégal ” Ras Bath nous empêchait de dormir…”

S’adressant au public, Ras Bath  dit : ‘’Si un simple citoyen, un sujet de droit et de l’administration, un simple Rasta arrive à couper le sommeil, au premier  ministre de la République, sa famille, aux membres de son cabinet, son ministre de la justice, c’est qu’ ils sont dans le faux, dans le mensonge, dans l’incompétence et dans le déni de bonne gouvernance’’. Le Premier Ministre et autres   pensaient, comme ce fut le cas pendant longtemps,  se servir de leurs âges,  de leur titre,  et de l’appareil d’Etat  pour piller les deniers publics, clochardiser les maliens, et s’attendre à bénéficier  du respect populaire et de l’impunité populaire’’, a-t-il précisé.

Selon Ras Bath, les raisons de la longévité du PM sont dues à sa connivence avec la majorité présidentielle “Dolosive et frileuse”. Il entretient une sorte d’entente implicite et illicite avec le Rassemblement des Prédateurs du Money  (RPM).

Selon Ras Bath, si le PM  affirme qu’il les empêchait de dormir c’est bien cela son objectif. Bath dit se fixer la mission de dénoncer les dérives des gouvernants qui ne se soucient point du peuple. Selon Bath, ses critiques objectives sont encouragées par les cadres propres épris du bon sens en matière de bonne gouvernance.  Ceux-ci qui veulent à tout prix l’abattre sont ceux-là même qui sucent le sang du peuple malien depuis belles lurettes.

Et à Ras Bath  de conclure : ‘’Les cadres intègres reçoivent l’honneur du peuple, les cadres malhonnêtes sont humiliés et vomis par le peuple… Tant que Vous continuez à briller par l’incompétence,  tant que vous continuez à détourner les frais des missions, à instrumentaliser la justice, à surfacturer les marchés publics, je  vous empêcherai de dormir et j’étalerai vos comportements de voleurs de la Nation sur la place publique’’.

Kèlètigui Danioko


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here