Déclaration de L’ADEMA-PASJ sur le communiqué conjoint gouvernement du Mali-Union Européenne relatif à la coopération renforcée sur la migration

294

Le 11 décembre 2016, le Ministre des Affaires Etrangères du Royaume des Pays- Bas représentant l'Union Européenne et les Ministres Maliens des Affaires Etrangères, de la Coopération Internationale, de l’Intégration Africaine et de la Justice, des Droits de l’Homme et Garde des Sceaux ont eu une rencontre de haut niveau, à Bamako, qui a été sanctionnée par un communiqué conjoint qui porte essentiellement sur :
- La lutte contre les causes profondes de la migration irrégulière et du phénomène des personnes déplacées ;
- La coopération concernant la mobilité légale ;
- La protection des migrants et réfugiés ;
- La prévention et la lutte contre la migration irrégulière, y compris le trafic des êtres humains ;
- Le retour, la réadmission et la réintégration des migrants en situation irrégulière, le tout en respect des engagements internationaux.
À l'occasion, les parties malienne et européenne ont marqué leur accord sur les domaines d’une coopération renforcée, en prévoyant des actions prioritaires dans des domaines d’intérêts partagés, à intégrer dans une Feuille de route conjointe.
Il ressort de ces actions prioritaires dans des domaines d’intérêts partagés, l’accompagnement des retours d’Europe des personnes en situation irrégulière, sur la base des procédures standard, conclus entre les deux parties tout en respectant leurs obligations mutuelles. Des dispositions assez troublantes et équivoques pour les maliennes et les maliens soucieux de la sécurité de l'ensemble de leurs compatriotes vivant en Europe.
L'incompréhension que le communiqué a suscitée dans l'opinion nationale est en train de se muer en colère, voire en révolte sur les réseaux sociaux et dans les médias nationaux. Il devient impérieux de dire la vérité, toute la vérité aux maliens afin d'aboutir à un traitement efficace des questions migratoires et de la situation globale des maliens vivant en Europe.
Le parti Adema-PASJ s'inquiète des développements futurs des dispositions qui plongent des millions de nos compatriotes vivant en Europe dans l'incertitude. En conséquence, le parti invite le Gouvernement de la République du Mali à plus de clarification sur le contenu exact du communiqué conjoint et à être plus vigilant pour la finalisation d'un éventuel accord avec les pays de l'Union Européenne.
L'Adema-PASJ invite les deux parties à mener les prochaines étapes des négociations sur les migrations avec plus de cohérence, plus de rigueur, et plus de vigilance, à instaurer plus de dialogue interactif permettant d’aboutir à un accord plus respectueux des droits humains et protégeant l'honneur et la dignité des maliens installés en Europe, pour la plupart, malgré eux mêmes.
L'Adema-PASJ exprime sa solidarité avec toute la diaspora malienne, particulièrement les expulsés et les victimes des migrations vers l'Europe.
Bamako, le 13 décembre 2016
Pour le Comité Exécutif
Le Secrétaire à la communication
et aux nouvelles technologies
Porte-parole du Comité Exécutif
Honorable Yaya Sangaré

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here