Fin de la visite de François Fillon en Afrique

91

Pour sa première visite hors d’Europe depuis sa victoire à la primaire, François Fillon a choisi le Mali et le Niger. Le candidat de la droite à l’élection présidentielle française a rendu visite samedi 17 et dimanche 18 décembre aux forces françaises déployées dans la bande sahélo-saharienne depuis quatre ans pour lutter contre les jihadistes. Mais l’ancien Premier ministre français a aussi été par reçu les présidents malien et nigérien.

C’est par un déjeuner avec le président Ibrahim Boubacar Keïta que François Fillon a terminé dimanche 18 décembre sa visite au Mali. Une rencontre informelle de deux heures, à huis clos et sans collaborateur. « Une visite pour se présenter et faire plus ample connaissance », indique un proche collaborateur du président malien. « Une initiative appréciée à sa juste valeur par la partie malienne », conclut-il.

Samedi 17 décembre, c’est le président nigérien Mahamadou Issoufou qui a modifié son programme du jour pour recevoir en tête à tête pendant trois quarts d’heure François Fillon.

Pour le prétendant à l’Elysée, cette visite a aussi été l’occasion de rendre visite aux militaires français déployés dans la région. D’abord à Gao, au nord-est du Mali. Là, François Fillon a visité le poste de commandement où séjournent 1 400 soldats français. Puis à Niamey, au Niger, lors de sa visite à la base aérienne de l’opération Barkhane.

Pendant ce déplacement, l’ancien Premier ministre a aussi adressé un message aux pays européens, les appelant à participer et à s’engager aux côtés de la France dans la guerre contre le terrorisme, avant d’ajouter : « La France porte presque seule cette mission sur ses épaules ».

Source : RFI


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here