Processus électoral et promotion de la démocratie au Mali: La Cour constitutionnelle et l’IDEA signent un accord de coopération

44

En vue de renforcer leur collaboration dans le cadre du renforcement de la démocratie, la Cour Constitutionnelle à travers sa présidente Manassa Danioko et l’Institut International pour la Démocratie et l’Assistance Electorale, représenté par Abebayo Olukushi, ont signé le vendredi 16 décembre dernier, un accord de partenariat. C’était en présence du président de l’Assemblée Nationale, Issaka Sidibé et du médiateur de la République, Baba Akhib Haïdara.

A travers cette signature d’accord de partenariat avec la Cour Constitutionnelle du Mali, l’Institut International pour la Démocratie et l’Assistance Electorale (IDEA International) s’engage à mettre à la disposition de la Cour constitutionnelle du Mali, les résultats de ses recherches dans les secteurs relevant de sa compétence et de son expertise sur des points de droit précis. Mais aussi, l’IDEA International organisera ou facilitera la participation, au Mali ou à l’étranger, des membres de la Cour aux symposiums, séminaires, ateliers de formation sur des sujets intéressant l’institution. Et assurera la vulgarisation de ses arrêts à travers ses réseaux de communication en plus d’intégrer les membres de la Cour à son réseau de praticiens afin de leur permettre de participer à des activités de nature à promouvoir le dialogue Sud-Sud.
Quant à la Cour Constitutionnelle, pour sa part, elle pourra inviter l’IDEA International à participer à ses frais, à toute activité de son choix et autoriser son personnel à répondre favorablement aux invitations de l’IDEA International pour participer aux activités de recherches.
Œuvrant dans le cadre de la promotion de la démocratie durable, l’IDEA International, est présente dans vingt neuf (29) pays du monde avec un pays observateur, le japon et quatre structures associées dont : l’institut international de la presse, Action mondiale des parlementaires, Transparecy international et l’Institut Interaméricain des droits de l’Homme.
Selon la présidente de la Cour Constitutionnelle du Mali, Manassa Danioko, au-delà de la Cour constitutionnelle, la présence de l’IDEA International au Mali renforcera ses marques dans le concert des nations. Et ce, à travers le renforcement de ses institutions, la professionnalisation de l’administration électorale et l’assistance dans la consolidation de la Constitution.
Le représentant de l’IDEA International, Adebayo Olukoshi, rappellera pour sa part que le Mali est cité en exemple en termes de promotion de la démocratie sur le continent. Selon lui, le Mali figure en bonne place parmi les pays les plus engagés en matière de panafricanisme depuis son indépendance. La signature de l’accord par la présidente de la Cour Constitutionnelle, Manassa Danioko, et le représentant de l’IDEA International, Adebayo Olukoshi a été suivie par les travaux d’un panel thématique sur « les Révisions Constitutionnelles et le Constitutionnalisme »
Lassina NIANGALY

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here