Office Nationale de la Poste du Mali : La grille salariale de la discorde suspendue !

32

Le Président Directeur Général de la poste du Mali, M. Oualy Sékou Traoré, par la décision n°0065/PDG-LA Poste du 09 décembre 2016 vient de suspendre la décision n°0094/PDG-LA POSTE du 24 novembre 2015 relative à la grille salariale corrigée. Dans ladite décision, dont nous avons reçu copie, il est écrit entre autre « considérant les nécessités de service que la décision objet de la présente note a été signé en période intérimaire ; considérant qu’indépendamment de toute analyse sur le bien fondé de la décision, il s’agit d’un acte de gestion grave, car grevant considérablement les charges, qui relève même pas du pouvoir discrétionnaire du PDG plénipotentiaire à forte raison d’un intérimaire ».
La décision n°0094/PDG-LA POSTE du 24 novembre 2015 portant adoption de la grille corrigée ne respecte point les conditions de forme, poursuit la nouvelle décision. C’est pourquoi, il a été décidé de suspendre la décision n°0094/PDG-LA POSTE du 24 novembre 2015 portant application de la grille corrigée à compter du 1er novembre 2016 jusqu'à la tenue du Conseil d’Administration qui statuera sur la question. Ce qui en des termes beaucoup plus digestes signifie que la grille corrigée avait été adopté en toute illégalité. Toute chose que nous avions dénoncée à l’époque.
En tout état de cause par cette suspension, le nouveau PDG de la Poste, M. Oualy Sékou Traoré vient de corriger une iniquité qui durait déjà depuis une année. En effet la grille corrigée portait préjudice à certains travailleurs, d’autant qu’elle accordait des augmentations pour certains et des diminutions pour d’autres. Elle était inique, funeste et incendiaire. Déjà, à l’époque nous qualifions la grille de mortelle, d’abjecte et d’indigne (voir Le Pays n° n°103 et 104 et suivant). Contacté par nos soins pour en savoir davantage, M. Oualy Sékou Traoré, PDG de la Poste n’a pas voulu s’exprimer sur la question, malgré notre insistance.
Toutefois, selon des indiscrétions, il nous est revenu que le PDG a reçu à faire mobiliser tout le gouvernement autour de la régulation du marché postal. M. Oualy Sékou Traoré est venu pour sauver la poste rapporte notre source. Grâce à lui une loi est en cours d’élaboration sur la relance du marché postal et qui doit permettre à la poste d’avoir de nouveaux financements ajoute notre source.
Il faut souligner que la décision n°0094/PDG-LA POSTE du 24 novembre 2015 portant adoption de la grille corrigée avait été adoptée par le PDG intérimaire sous la pression d’un vieux syndicaliste, qui est aujourd’hui à quelques jours de la retraite et avait promis à ces affidés au moment des élections l’adoption d’une nouvelle grille salariale. Cette décision avait une incidence financière de 95 223 052 de francs FCFA.
Abdrahamane Sissoko

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here