FAROUK au baptême: Bannir l’injustice !

170

Le Maouloud baptême est commémoré la nuit du samedi 17 au dimanche 18 décembre 2016 par les fidèles musulmans du Mali. Il s'agit de la ont célébration du 1438ème anniversaire du dernier Messager d'Allah, Muhammad (PSL). Lectures du Coran, prières, prêches, conférences et bénédictions ont marqué le Maouloud, à Bamako et à travers tout le pays. Pendant que certains étaient dans les mosquées, places publiques ou les domiciles de Cheiks et autres érudits, c'est le stade Mamadou Konaté qui a servi de cadre pour la communauté Iquimal-Dine du jeune prêcheur très populaire Cheick Oumar Seydou Coulibaly dit Farouk.
Après la naissance le 12 décembre, c'était prévu le baptême et le doua respectivement le 17 et le 18 décembre, toujours à N'Tomikorobougou, stade Mamadou Konaté. Devant, un public encore plus nombreux, mieux organisé et mieux encadré.
En parlant du Prophète Muhammad (paix et salut sur lui), Allah dit dans le Coran : "Nous ne t'avons envoyé que par miséricorde pour les univers." Dieu dit aussi dans le Coran: " De la grâce d'Allah et de Sa miséricorde qu'ils se réjouissent donc !" Il incombe donc à tous les musulmans et au-delà à toutes les créatures de se réjouir de la Naissance du Prophète (paix et salut sur lui) qui est la miséricorde pour les univers. Un verset du Coran dit : " Dieu et Ses Anges bénissent le Prophète. Ô vous qui avez cru ! Invoquez pour lui (priez sur lui) sans cesse la bénédiction et le salut de Dieu " Allah nous recommande de prier sur le Prophète (paix et salut sur lui), et ce verset mentionne le pluriel. La prière sur lui peut se faire en groupe ou individuellement. Prier sur lui abondamment est un signe de son amour. L'emploi du terme "Ô les croyants " sous-entend que celui qui ne prie pas sur le Prophète (paix et salut sur lui) n'est pas complètement croyant.
Notons que de nombreux hadîths marquent la prééminence du jour de la naissance du Prophète (paix et salut sur lui) sur les autres jours :
- Dans le sahîh de Muslim, il est rapporté qu'un Compagnon avait interrogé l'Envoyé de Dieu sur le jeûne du lundi et celui-ci avait répondu : "C'est en ce jour que je suis né et c'est en ce jour que j'ai reçu la prophétie."
- Parlant de la grandeur du Vendredi, le Messager d'Allah a dit : "En ce jour, Allah créa Adam". Ce jour est jugé comme spécial par le fait que Adam (sur lui la paix) est né ce jour-là. Qu'en est-il alors du jour de la Naissance du dernier messager (paix et salut sur lui) ? L'Envoyé de Dieu a dit: "En vérité, Allah me fit le sceau des Prophètes pendant qu'Adam était entre eau et argile".
De la même manière, le jeûne surérogatoire du jour de 'Âshûrâ fût institué en mémoire de Moïse (paix et salut sur lui), puisque les juifs jeûnaient ce jour-là en commémoration du miracle qui sauva Moïse et noya ses ennemis.
La célébration du Mawlid est une manière d'accroître notre amour pour le Prophète (paix et salut sur lui). Le Prophète - que la Bénédiction et la Paix soient sur lui - a dit : "Nul n'est véritable croyant s'il ne m'aime pas plus que son père, son fils et tous les gens."
Un verset du Coran ordonne au Prophète de proclamer sa grande station auprès d'Allah (sa grandeur et le devoir de le suivre) : "Dis-leur : Si vous aimez Allah, suivez-moi et Allah vous aimera et vous pardonnera vos péchés. ".
La commémoration du Mawlid est aussi une occasion de se rappeler les vertus du Prophète (paix et salut sur lui) et d'essayer de les mettre en pratique de manière accrue. Allah affirme "En vérité tu es (Ô Muhammad) d'un caractère sublime. "
Montrer de la joie pour la naissance du Prophète (paix et salut sur lui) est bénéfique, même pour les non-croyants. Ainsi il est rapporté dans le Sahîh d'Al-bukhârî : "Chaque Lundi Abû Lahab est libéré de son châtiment, dans sa tombe, parce que de son vivant il libéra sa servante Thuwayba lorsqu'elle lui rapporta la nouvelle de la naissance du Prophète (paix et salut sur lui) son neveu.".
En effet, né en 570 du calendrier Grégorien, le prophète Mohammad (SAW) aurait eu 1438 ans cette année. Selon les musulmans, il a été envoyé comme " une miséricorde pour l'univers " et donc " ne pouvait être qu'une voie royale pour le Salut de l'humanité toute entière ".C'est pourquoi, en signe de reconnaissance, le Maouloud est célébrée chaque année. Moment que les fidèles musulmans mettent à profit pour se ressourcer dans la vie exemplaire du Prophète (PSL) qui " renferme toutes les valeurs positives dont l'humanité a besoin pour construire un monde de paix, de justice, de solidarité et de tolérance ". Au Mali, cette année, c'est les nuits du 12 au 13 décembre (Naissance) et des 17 au 18 Décembre (Baptême) 2016 qui ont été retenues. Des nuits marquées par la récitation du Coran, des prêches, des invocations, des bénédictions et des conférences sur la vie du Prophète Mohammad (PSL).
L'association musulmane pour le soutien de l'islam, Iquimal-Dine, du célèbre jeune prêcheur Farouk a choisi le stade Mamadou Konaté à N'Tomikorobougou. Les représentants de cette confrérie sont venus de plusieurs localités du pays et de l'extérieur pour prendre part à cet événement grandiose de reconnaissance. El Farouk d'indiquer que : "Le Maouloud est une nuit de reconnaissance, la venue du prophète Mohammed (PSL). C'est une miséricorde pour l'univers tout entier, en particulier pour nous les musulmanes et musulmans. Donc, c'est un moment de reconnaissance, de remerciements et d'invocations. Mais, surtout une période pour nous interpeler entre nous sur comment se comporter dans la société.".
Très en verve, il a choisi comme thème majeur, l'INJUSTICE. Pour lui, le grand problème de l'humanité surtout du Mali, c'est l'injustice. Il estime que nous sommes dans un pays béni. Alors, pour lui, il suffit tout simplement de bannir l'injustice pour que nous retrouvions notre honneur et le bonheur escompté. Pour se faire, il demande aux leaders religieux de jouer le vrai jeu en disant la vérité, le CORAN (son contenu). Décidé et engagé dans cette voie, il indique se battre afin que justice soit faite avec le coran pour le salut du peuple. Il fait des bénédictions et présente des vœux.
Dans un stade plein à craquer, Farouk arrive à 23h13 avec sa famille et ses lieutenants. Avant de prendre la parole, l'hymne de la confrérie, juger avec le coran fut chanté. Ensuite, un de ses fils Mohamed Coulibaly se présente et fait une lecture de coran pour planter le décor. Il est suivi du président national de la confrérie, Adama Dembélé. Après les salutations d'usage, il met l'accent sur les efforts herculéens de Farouk pour mettre les jeunes sur le droit chemin. D'où la présence nombreuse de la jeunesse (filles et garçons). C'est pour de lendemain meilleur et prospère de notre patrie. Adama est suivi de Amadou Bagayoko qui fait des bénédictions.
Il faut noter que l'ancien Premier ministre Moussa Mara y a fait un tour et s'est adressé à la foule en indiquant qu'il s'est toujours évertué pour bannir l'injustice qui demeure le problème crucial de notre pays. Aussi, on a noté la présence effective du chanteur Moussa Doumbia alias Tiken Jah Fakoly.
Pour terminer cette soirée de reconnaissance, tout le monde s'est levé pour les grandes bénédictions. Et le lendemain, dans l'après midi c'est-à-dire dimanche ont eu lieu les dernières grandes bénédictions. Où une fille, célibataire endurcie, nous a indiqué qu'au moment même des bénédictions, elle a eu des coups de fil. Au sortir du stade, elle a rappelé les intéressés, elle vient d'avoir un mari. Que Dieu exauce tous nos vœux !
Boubacar DABO

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here