Sommet Afrique-France: pour les forces de l’ordre, une obsession, la sécurité

26

Depuis deux jours, les chefs d’Etat et de gouvernement arrivent les uns après les autres à l’aéroport de Bamako afin d’assister au XXVIIe sommet Afrique-France qui se tient, ces vendredi et samedi, au Mali. Ils sont plus d’une trentaine à avoir confirmé leur venue aux côtés du président français François Hollande et son homologue malien Ibrahim Boubacar Keïta, hôte de cette réunion de dirigeants. Un sommet sous haute tension au vu de la situation sécuritaire dégradée au Mali où plusieurs incidents ont eu lieu ces derniers jours.

Avec notre envoyée spéciale à Bamako,

Ce mercredi, au Mali, on apprenait l’arrestation de l’un des responsables présumés de l’attaque de Grand-Bassam en Côte d’Ivoire. Le 13 mars 2016, 22 personnes, dont deux terroristes, avaient été tuées et 33 autres blessées dans cette station balnéaire. L’homme aurait été arrêté dans le nord du Mali par des militaires français de l’opération Barkhane. Quelques heures plus tôt, les autorités maliennes avait annoncé la mort de cinq soldats maliens dans le centre du pays. Leur véhicule avait sauté sur une mine alors qu’il circulait entre les régions de Ségou et de Mopti. Deux incidents en une seule journée, comme une illustration de la situation sécuritaire extrêmement tendue dans un pays qui vit sous état d’urgence depuis juillet 2016.

Dans ces conditions, organiser un grand raout de chefs d’Etat relève du défi. « Vous savez déjà un sommet, c’est toujours un moment compliqué, mais dans ces conditions, c’est encore plus sensible », explique un membre, manifestement débordé, de l’organisation. C’est donc un sommet sous très haute surveillance qui s’est ouvert ce vendredi avec une multiplication des mesures de sécurité. Les forces armées maliennes et d’importants renforts français sont visibles un peu partout dans les rues, les hôtels et au Centre international de conférence où doit se tenir la rencontre des chefs d’Etat.

10 000 hommes sur le terrain

Source : aBamako

aBamako