OCI : Bamako, capitale des parlements musulmans

30

L’Assemblée nationale du Mali organise les 27 et 28 janvier, la 12e session de la conférence de l’Union parlementaire des Etats membres de l’Organisation de la coopération Islamique (OCI) précédée des réunions statutaires de l’Organisation du 23 au 26 janvier. Quarante-deux délégations dont 12 présidents d’Assemblée nationale sont attendues à Bamako.

Après le succès de la Conférence parlementaire francophone d’Afrique en mai 2016, le Mali s’apprête à accueillir les parlementaires des pays musulmans avec l’organisation de la 12e session de la conférence de l’Union parlementaire des Etats membres de l’OCI vendredi et samedi prochains au Centre internationale de conférence de Bamako.

Cette grande rencontre sera précédée des réunions statutaires de l’organisation qui s’ouvrent aujourd’hui et continueront jusqu’au jeudi. Assurant que tout est fin prêt pour accueillir le monde musulman, le président de la commission d’organisation, l’honorable Guédiouma Sanogo, a souligné que la tenue de cette conférence à Bamako relève d’une importance capitale pour le Mali.

“D’abord, elle honore tout le peuple malien et son Parlement. Puis, elle marque surtout la reconnaissance et la solidarité de l’Union parlementaire de la coopération islamique envers le Mali pour ses efforts de paix et de réconciliation et témoigne une fois de plus le retour notre pays sur la scène internationale après la crise de 2012”, a soutenu l’honorable Sanogo.

Selon la commission d’organisation, 42 délégations dont 12 présidents d’Assemblée nationale ont déjà confirmé leur participation. Les participants de l’extérieur sont estimés à 350 personnes.

Le sujet au cœur des débats sera le terrorisme. “L’UPCI doit chercher des voies et moyens pour le combattre”, a précisé le président de la commission d’organisation. Et d’ajouter que la solidarité de la Umma islamique sera aussi abordée.

La cérémonie d’ouverture sera présidée par le président de la République Ibrahim Boubacar Kéita.

Maliki Diallo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here