Expulsion de migrants en Algérie: Un attentat contre l’unité Africaine

84

Chasse à l’homme noir, violation des principes et du droit humain… Les ONG internationaux ne sont pas allées par quatre chemins pour condamner l’expulsion des migrants Africains en terre Africaine d’Algérie.

Quelque soit les raisons de cette expulsion, le traitement dégradant infligé par les autorités algériennes marquent un pas de plus dans le recul du respect des droits humains et le refus de l’autre. Alger a choqué ses frères Africains par la manière ! En Afrique, l’opinion dans une large majorité, était loin d’imaginer qu’un traitement aussi dégradant qu’humiliant peut être infligé aux Africains à l’intérieur de leur propre continent. Alger honore-elle son engagement vis-à-vis de l’Europe ?
Si oui, sa manière s’apparente à un attentat contre l’Unité Africaine appelée de tous les vœux par les dirigeants du continent qui ne ratent aucune occasion pour rappeler à tout vent.
Autant les Etats souverains ont tous le droit d’expulser les personnes indésirables sur leur sol, autant ils ont le devoir de respecter les droits humains. Le calvaire subi par les migrants d’Alger à Tamanrasset montre à suffisance qu’Alger n’accorde que peu de considération aux principes et aux droits humains. Il vient ainsi de rallonger la liste de pays africains qui ont toujours porté l’estocade à la traduction de l’unité Africaine en une réalité. Le Gabon, l’Angola, pour ne citer que ceux-ci sont des champions des expulsions dégradantes à l’endroit de leurs frères Africains.
Pour un continent dont le salut passe par une unité renforcée, les expulsions ne sont pas des actes de nature à favoriser le rapprochement entre les membres de la même organisation surtout quand elles se font de façon humiliante. Les pays qui succomberaient à l’éclat de l’Euro se rendent complice d’une atteinte grave au principe du droit de l’homme qui interdit à tout homme de pousser son prochain vers la misère ou le chao.
Bouba Sankaré

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here