Deux Super Tucanos : L’Etat Malien joint l’acte à la parole

211

Dans le cadre du renforcement de la capacité de réaction et de réplique des forces armées et de sécurité maliennes, le Gouvernement vient d’agrandir le parc aéroportuaire de l’armée de l’air. Cela par l’octroi de deux avions de combat brésiliens de marque ‘’Super Tucanos’’ en moins d’une semaine de l’horrible et de l’effroyable attentat suicide de Gao.
Désormais, les capacités de l’armée à porter de durs coups à l’ennemi sont augmentées et surtout renforcées avec la livraison de ces deux premiers avions de combat Super Tucanos. Au-delà des images de vol test diffusées sur le site brésilien (tmacuritiba), il est intéressant de savoir que ces deux appareils de guerre sont la concrétisation d’une promesse faite par le Président de la République dans le cadre de la réalisation de la LOPM.
Et, comme cela est d’usage en des pareilles circonstances (vols test de pré-livraison), ces appareils demeurent « nus » ; c’est-à-dire, sans aucun équipement externe normalement disponible (pas de caméras d’observations, pas de canons, ni de bombes…).
Les autorités maliennes procéderont progressivement à l’équipement total de ces nouvelles acquisitions. A travers la coopération bi et multilatérale entre le Mali et d’autres pays amis comme la Russie ou la Chine, ces deux appareils flambant neufs seront dotés au besoin des nouvelles technologies de combat et des équipements sophistiqués comme des caméras pour les observations diurnes et nocturnes aves des services de guidage laser.
Les autorités militaires maliennes ont décidé de mettre le paquet afin d’asseoir une réelle autonomie dans la survie des engins d’opération et de transport. Ce, pour pouvoir mettre hors d’état de nuire les ennemis de la paix.
Ces deux Super Tucanos acquis par nos autorités constituent un véritable ouf de soulagement pour nos Forces armées et de sécurité dans le cadre de la dure épreuve que le pays traverse depuis 2012.
Sinaly M DAOU

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here