Rassemblement Majorité-opposition : Une initiative saluée par l’ex ministre Bocar Moussa Diarra

33

A l’issue du 2ème congrès ordinaire de l’Union Malienne du Rassemblement Démocratique Africain (UM-RDA) Faso jigi tenu les 22 et 23 Janvier derniers, le président sortant, Bocar Moussa Diarra, désormais président d’honneur du parti s’est entretenu avec la presse le jeudi 26 janvier 2017 au siège du Parti. Au cours de cet entretien à bâtons rompus, l’ancien ministre Bocar Moussa Diarra a fait le bilan du congrès dont le parti sort uni. Avant d’évoquer les résultats obtenus pendant qu’il était à la tête du parti et bien d’autres aspects. Il a invité la nouvelle équipe qui dirige le parti d’être humble et à s’inspirer de l’expérience des aînés. « Je ne suis pas en rupture avec le parti. Je demeure toujours un militant engagé », a-t-il dit. Par ailleurs, l’ex ministre, Bocar Moussa Diarra s’est réjoui de la retrouvaille entre la majorité et l’opposition au chevet des blessés de Gao.

Dès l’entame des échanges, le président d’honneur de l’Um-Rda Faso Jigi, Bocar Moussa Diarra a tenu à lever tout équivoque tout en faisant savoir que le parti se porte bien. Il en veut pour preuve, le parti a 18 maires dont une femme, 300 conseillers et 2 députés. A ses dires, le 2ème congrès ordinaire dont le parti sort uni fut apaise. Pour le président d’honneur, l’Um Rda Faso Jigi est un parti d’avant-garde, un parti de valeur à la conquête du pouvoir, un parti qui a lutté pour l’avènement de la démocratie au Mali et un parti ouvert à tout le monde. Pour ce faire, il a invité la nouvelle équipe qui dirige le parti d’être humble et à s’inspirer de l’expérience des aînés.

La jeunesse, dit-il, doit être compétente, loyale et engagée. «Je n’étais pas candidat pour le poste de président au congrès mais je ne suis pas en rupture avec le parti. Je demeure toujours un militant engagé. Le président d’honneur que j’occupe est une place honorable. Je suis à la disposition du parti et du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta», a-t-il dit. Selon Bocar Moussa Diarra, le parti a engrangé des résultats probants pendant qu’il était à la tête du parti dont la réhabilitation du premier président de la République du Mali, Modibo Keïta, la correction de certaines irrégularités et bien d’autres.

A ses dires, il a laissé un bon héritage à la nouvelle équipe dirigée par Ibrahim Boubacar Bah. Par ailleurs, l’ex ministre Bocar Moussa Diarra a véritablement apprécié le fait que la majorité présidentielle et l’opposition soient au chevet des blessés suite à l’attentat de Gao. « C’était ce rassemblement entre majorité et opposition qu’il fallait depuis le départ. Il ne faut pas attendre ces genres d’événements malheureux pour se retrouver », a-t-il dit.

L’ex ministre n’est pas contre une gestion consensuel du pouvoir car, dit-il : « fondamentalement notre pouvoir est un pouvoir de consensus. C’est dans la démocratie actuelle qu’on nous a imposé majorité-opposition ». En outre, le président d’honneur de l’UM-RDA Faso Jigi, Bocar Moussa Diarra a remercié le président IBK pour son soutien et son accompagnement car, poursuit-il, son parti a été toujours membre du gouvernement. Le parti, dit-il, fera le bon choix le moment de l’élection présidentielle de 2018 mais pour l’instant soutien à 100% le président IBK.

Aguibou Sogodogo


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here