Poste Malienne : Des difficultés persistent

53

Manifestement, le PDG de la poste M Ouali Sekou Traoré a tout le mal du siècle pour diriger la poste depuis le mois de juin 2016. Après avoir tenté de diminuer la grille salariale, il s’est attelé à improviser la mutation des leaders syndicales dans les secteurs éloignés.. Il pensait de cette manière casser la dynamique d’un combat légitime. C’était sans savoir la farouche détermination des agents. Le hic aujourd’hui est qu’il ne parvient pas à payer le personnel

Le 23 décembre dernier, le SYMPOSTE le syndicat national de la poste a rencontré le Ministre Mountaga Tall qui rappela ceci : « pour tout changement de la grille salariale, il faudra amorcer en amont une discussion avec les partenaires sociaux. Cette décision sera soumise à un Conseil d’Administration pour validation ».
Aujourd’hui le problème va de mal en pis. Les agents vivent un vrai cauchemar. Non seulement ils n’ont pas eu accès à leur salaire aux moments des fêtes religieuses que ce soient du Moualoud pour les musulmans, et du réveillon pour la communauté chrétienne. Mais voilà que le scenario se répète de nouveau au début de la nouvelle année. Aujourd’hui tout porte à croire qu’Ouali Sekou Traoré est arrivé au summum de l’incapacité à pouvoir diriger la poste.
Au moment où nous mettions sous presse, les travailleurs de la poste attendent toujours la paye du mois de décembre 2016.
Les salaires du mois de novembre n’ont été réglés que le 22 décembre 2016. Bientôt deux mois que les agents se trouvent à nouveau plongés dans l’attente. Le PDG dans son entêtement n’arrive toujours pas à prendre une décision responsable qui annule la première ayant trait à la baisse de la grille salariale.
Malgré les multiples démarches effectuées par les salariés de la poste, le PDG reste sourd à leur revendication des plus légitimes. Et pourtant, une source proche du ministre signale que ce dernier lui aurait recommandé l’application de la grille corrigée. Le bras de fer continue sans relâche.
En attendant les travailleurs de la poste ne dorment que d’un œil et exigent un changement pour sauvegarder l’intérêt de tous.
Il faut par ailleurs signaler que notre tentative de rentrer en contact avec le DG est restée vaine.
Kéita

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here