Centre du Mali: Deux élus locaux tués en l’espace de deux semaines

76

En moins de deux semaines, deux élus locaux ont été assassinés dans le centre du pays, plus précisément dans la région de Mopti. Souleymane Ongoiba, maire de la commune rurale de Mondoro a été tué le soir du samedi 28 janvier devant son domicile à Douentza. Dix jours avant, dans la nuit du mercredi 18 janvier, Hamadoun Dicko, maire de Boni, est froidement assassiné par deux inconnus au moment ou il se rendait dans sa grande famille.

Presque 20 mois après la signature de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali, la paix n’est pas encore de retour dans le pays. L’insécurité chronique persiste au Mali, surtout dans le Nord et le Centre du pays qui sont presque devenus des no man’s land pour les représentants de l’Etat du Mali. Selon Human Rights Watch, en 2016, des groupes islamistes armés ont exécuté au moins 27 hommes, parmi lesquels des chefs de village et des représentants locaux du gouvernement, des membres des forces de sécurité maliennes et des combattants signataires de l’accord de paix. « La plupart d’entre eux étaient accusés d’avoir fourni des informations au gouvernement ou aux forces françaises engagées dans des opérations antiterroristes. », signale l’organisation non gouvernementale internationale.

Coopération interparlementaire
Une forte délégation de la Bundestag allemande en visite à l’Assemblée Nationale du Mali
Une forte délégation de la Bundestag allemande constituée par des députés de la commission défense et de la commission finance a rendu une visite, le lundi 30 Janvier 2017, à leurs homologues de l’Assemblée Nationale du Mali afin de s’enquérir des efforts consentis par les deux commissions pour le retour imminent de la paix au Mali tout en leur rassurant du soutien indéfectible du peuple Allemand.

Le président de la commission défense et de la sécurité de l’Assemblée Nationale du Mali, l’honorable Karim Keita, lors de sa rencontre avec les députés allemands, les a remerciés pour leur soutien indéfectible en faveur du Mali. « Merci de la visite surtout en ces moments difficiles où certains sont entrain de salir l’image du Mali en le qualifiant de destination à risque.

L’indépendance du Mali a été proclamée dans cette salle Mahamane Alassane Haidara de l’Assemblée Nationale du Mali et l’Allemagne a été le premier pays à reconnaitre le Mali raison pour laquelle nous avons décidé de vous accueillir dans cette salle », a déclaré Karim Kéita. Il a rappelé les efforts consentis par les autorités maliennes pour le retour de la paix et de la sécurité afin que les maliens puissent tranquillement vaquer à leurs affaires dans un environnement propice. Il a, aussi, évoqué les difficultés auxquelles l’armée malienne est confrontée comme le déficit de matériel adéquat pour mener à bien les opérations. Karim Keita a signalé l’apport inestimable des forces déployés, la Minusma, l’EUTM et Barkhane, sur le territoire malien afin d’aider l’armée malienne.

Il a fait savoir que la menace terroriste est une lutte de longue haleine et que l’armée malienne, seule, ne pourra pas y faire face, elle a besoin de beaucoup de moyens. « La menace terroriste est mondiale et il faut une solution mondiale contre le phénomène. Plus nous perdons du temps à nous implanter sur toute l’étendue du territoire, plus nous perdons dans la lutte contre le terrorisme. Nous avons besoin de moyens pour barrer la route aux terroristes », déclare-t-il. Le président de la commission défense et de la sécurité de l’Assemblée Nationale du Mali a salué la bravoure des forces armées maliennes qui, selon lui, avec le peu de moyens, parviennent à faire des résultats. Il a déploré la récente attaque terroriste perpétrée contre le Mécanisme Opérationnel de Coordination (MOC) à Gao, tout en se réjouissant de la capture des deux présumés terroristes par la DGSE du Mali qui s’apprêtaient à frapper un grand coup dans la capitale malienne.

Doris Barnett qui conduisait la délégation des députés de la Bundestag Allemande a rassuré le président de la commission défense et de la sécurité de l’Assemblée Nationale du Mali du soutien du peuple allemand afin de l’aider à sortir de la grave crise qu’il traverse. Elle est revenue sur les différentes coopérations entre son pays et le Mali que ce soit sur le plan sécuritaire via la Minusma et l’Eutm ainsi que sur beaucoup d’autres plans. Doris Barnett a rassuré l’honorable Keita que la délégation fera un compte rendu fidèle des préoccupations signalées au chef d’Etat major de l’armée allemande et que l’aide de son pays ne fera jamais défaut.

Moussa Samba Diallo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here