L’arrêté 2004 : Une arête en travers de la gorge des importateurs de poulets

69

Pour protester contre les mesures d’interdiction d’importation de viande de volailles prises par les autorités à travers l’arrêté 2004, le Collectif des importateurs de cette filière a organisé ce dimanche une conférence de presse pour demander la levée pure et simple de ces mesures afin qu’ils puissent exercer librement leur commerce.

A travers une conférence de presse aux allures de meeting, le collectif des importateurs de la viande de volailles et de poisson du Mali voulait manifester toute son indignation face aux mesures protectionnistes prises par les autorités sous le couvert d’un arrêté interministériel de mars 2004 pris au plus fort de l’épidémie de la grippe aviaire.

Douze ans après l’épidémie, les organisateurs s’interrogent sur l’opportunité de cet arrêté interministériel. Et pour certains, ces mesures sont maintenues pour satisfaire le lobby de fonctionnaires aviculteurs déguisés en opérateurs économiques.

Pour mettre fin à ce qu’ils appellent le harcèlement de leur commerce par l’administration avec comme corolaire la saisie systématique de poulets importés, les leaders du Collectif ont demandé aux plus hautes autorités l’abrogation immédiate de l’arrêté 2004.

La conférence, faut-il le souligner, entrait dans le cadre d’une série d’activités envisagées par le Collectif pour faire aboutir ses doléances.

Oumar B. Sidibé


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here