4ème session du conseil d’administration de l’INFP-BTP : Le budget de l’institut passe de 500 millions en 2016 à 1 milliard FCFA en 2017

33

La 4ème session ordinaire du conseil d’administration de l’Institut National de Formation Professionnelle pour le Bâtiment, les Transports et les Travaux Publics (INFP-BTP), s’est tenue le vendredi 27 janvier dernier au siège de ladite structure à la zone industrielle. Elle était présidée par Mme Traoré Seynabou Diop, ministre de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement en présence de Mohamed Salia Maïga, directeur général de l’institut.

Au cours de cette session, les administrateurs ont examiné le procès-verbal de la 3ème session du conseil d’administration, le rapport d’activités 2016 et d’exécution du budget 2016. Mais aussi, ils se sont penchés sur le programme d’activités 2017 et le projet de budget au titre de l’année 2017.
D’entrée de jeu, le ministre Traoré Seynabou Diop s’est réjouie des résultats encourageants obtenus en 2016. Avant d’indiquer qu’il y’a toujours du chemin à faire.
Selon elle, à travers son département, l’INFP-BTP a mené des activités publiques et privées notamment celles relatives au renforcement des capacités des ressources humaines.
Elle a annoncé la mise en place du Plan Stratégique de Développement (PSD) 2017-2019 de l’institut qui prend en compte la formation qualifiante pour les métiers du secteur ainsi que la formation des fonctionnaires nouvellement recrutés.
Pour sa part, le directeur de l’institut Mohamed Salia Maïga a précisé que les activités de 2016 seront poursuivies en 2017. Avant d’ajouter que les premières formations qualifiantes seront aussi lancées, avec à la clé, des attestations de formation. Il a fait savoir que le budget de l’institut a presque doublé en 2017, soit 1 milliard FCFA contre 500 millions FCFA en 2016.
A noter que l’institut a pour missions d’assurer la formation professionnelle dans les domaines des travaux publics, des transports, de la logistique, du bâtiment, de l’urbanisme, de la cartographie, de la topographie, de la mécanique, du management, du suivi de projet et de l’environnement.
Il contribue également à la promotion de la recherche dans ces domaines, assure la formation des fonctionnaires de la catégorie A à l’exercice de leur fonction de management et de gestion, la formation professionnelle des jeunes en quête de première qualification, la formation qualifiante des diplômés du secteur industriel, du bâtiment, des transports et des BTP, le perfectionnement des fonctionnaires des catégories A et B.
Il assure également l’appui-conseil par la mobilisation d’experts au profit du secteur privé et des services publics et la promotion des projets de recherche et de développement.
Fily Sissoko

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here