Mohamed Ag Ibrahim, ministre du Développement Industriel en visite à l’entreprise FLEX’ART: « On se croit dans une Silicon Valley »

38

Mohamed Ag Ibrahim, ministre du Développement Industriel accompagné d’une forte délégation a effectué, le lundi 30 janvier 2017, une visite guidée à Titibougou dans l’entreprise industrielle FLEX’ART, une entreprise appartenant au Groupe Klédu. La visite a eu lieu en présence du président du Groupe Klédu, Mamadou Sinsy Coulibaly, de la PCA et DG de FLEX’ART, Kady Camara et l’ensemble du personnel de l’entreprise.

Selon le président du Groupe Klédu, Mamadou Sinsy Coulibaly, l’objectif de l’entreprise FLEX’ART est de se mettre à hauteur de tous les producteurs qui sont dans d’autres pays comme aux Etats-Unis, en France, au Sénégal etc… Il s’agit, pour lui, de promouvoir la culture de l’excellence. Cependant, il faut noter que FEX’ART signifie FLEX : la Flexographie c’est-à-dire une impression numérique des étiquettes et autres. ART : travailler avec amour. A l’en croire, l’entreprise FLEX’ART fait une production de qualité dans des domaines multiples. « Nous avons tous les produits. Il n’y a pas de choses au monde que l’on ne peut pas faire.

Il suffit d’imaginer et nous faire la proposition. Quelque soit votre imagination nous réaliserons votre rêve. Il faut concevoir et être créatif, nous sommes à votre disposition», a-t-il dit. Selon M. Coulibaly, il existe à FLEX’ART des tables de coupe, des tables à graver, des tables de conception avec une possibilité d’impression sur tout support comme sur les tissus, les affiches publicitaires. Actuellement, dira-t-il, l’entreprise emploi une trentaine de personnes dont l’âge moyenne est de 22 ans avec zéro accident de travail car l’entreprise dispose des outils de production de très haute technologie.

Pour sa part, le ministre du Développement Industriel, Mohamed Ag Ibrahim s’est réjouit de la qualité des prestations de l’entreprise. Pour lui, FLEX’ART est une entreprise qu’il faut encourager car elle dispose des équipements de dernière génération. « On se croit dans une Silicon valley. Je profite de l’occasion pour lancer un appel à tous les investisseurs industriels de faire pareil parce qu’on ne pas être conforme à des normes internationales et avoir des équipements d’une autre génération. Nous avons ici une unité pilote qui dispose de la technologie et les capacités de satisfaire totalement les besoins notre pays sur les questions de conception et d’impression sur tous les supports.

Les designers sont capables de proposer aux demandeurs toutes sortes de supports de communication, d’aménagement en fonction de leurs besoins. C’est une unité industrielle que j’invite tous les maliens à venir visiter pour que l’on en fasse pareil. Vraiment, c’est unité industrielle citoyenne qui à oser investir des montants importants dans cette entreprise où il y a un investissement important car les mêmes équipements qu’on retrouve en Europe sont ici sur place. Franchement, j’en suis fier en tant que ministre du Développement Industriel», a-t-il conclu.

Moussa Dagnoko

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here