Comité de Suivi de l’Accord: Bientôt une réunion de haut niveau pour lever les blocages

65

Les travaux de la 15ème session du Comité de suivi ont pris fin le mardi 31 janvier 2017 à Bamako. Une rencontre de haut niveau est annoncée « très prochainement » entre les parties pour lever les blocages et par ricochet donner un coup d'accélérateur au processus de paix qui piétine au Mali. A l'issue de cette 15e session du CSA, le président du comité de suivi, l’Algérien Ahmed Boutache a annoncé la tenue prochaine d'une réunion de haut niveau du CSA.

Selon Ahmed Boutache un groupe de travail dirigé par le président du CSA s’attellera dès la semaine prochaine à l'organisation de cette rencontre de haut niveau. « La réunion aura lieu, l'accord de principe est là et des consultations sont en cours pour en arrêter la date. Ce sont les ministres concernés au niveau des pays partenaires qui seront invités à cette réunion. S'agissant des mouvements, ils seront invités et il sera particulièrement insisté sur le fait que la participation doit être impérativement assurée au plus haut niveau de responsabilité, c'est à dire par les dirigeants politico-militaires. Maintenant, pour ce qui concerne la date, je me répète, des consultations sont en cours pour arrêter cette date.

Et je pense que le groupe de travail qui sera mis en place va travailler sur l'élaboration d'un certain nombre de propositions qui seront examinées au niveau de la réunion ministérielle du CSA laquelle validera ses résultats notamment ceux qui concernent la mise en place d'un cadre effectif et efficace de consultation de dialogue entre les parties maliennes », a déclaré le président du Csa, Ahmed Boutache à nos confrères de Studio Tamani.

La Coordination des Mouvements de l’Azawad(CMA) avait boycotté l’ouverture des travaux de cette 15e réunion du Comité de Suivi de l’Accord le lundi 30 janvier. Elle exigeait, au préalable, « un meilleur cadre pour une mise en œuvre intégrale et diligente de l’accord suivant un chronogramme actualisé, réaliste et consensuel ».

A.S

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here