Vers une enquête : Sur les Faux diplômes à la base de la nomination des centaines de responsables maliens

194

Le régime a requis la création d’une agence nationale des documents authentifiés des fonctionnaires publics. Du moins, si l’on en croit une source de la présidence.
« Cette mesure conduira des centaines, voire des milliers à se retrouver en chômage, en raison des vérifications prouvant la falsification des constituants académiques des dossiers » a-t-il rassuré.

Une étude menée par le ministère de la Fonction Publique avait confirmé la découverte de centaines de faux diplômes, particulièrement dans la catégorie des qualifications supérieures. Une situation qui doit conduire d’un moment à l’autre, le régime à dépoussiérer l’administration malienne des diplômes falsifiés.
Par ailleurs, le régime mettra en place des critères pour le Bac (2, 3, 4,5 et 7) au lieu de l’appellation des diplômes (licence, maîtrise, doctorat…), en raison de la détention de nombreux maliens de diplômes supérieurs sans avoir le Bac. Ce qui atteste le caractère faux de leurs documents académiques et autres.
Cyrille Coulibaly

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here