Le ministre Mohamed Ali Ag Ibrahim lors de sa visite à Flexart: “Je suis le premier agent commercial des unités industrielles”

37

Le ministre du Développement industriel, Mohamed Ali Ag Ibrahim, accompagné des membres de son Cabinet et de la presse, était lundi dernier dans la matinée dans les locaux de l’entreprise Flexart située à Titibougou. Le Ministre se dit séduit par le niveau des investissements qui ont permis à cette unité industrielle de se doter d’un outillage de dernière génération. “On se croirait à Silicone Valley” a dit le Ministre pour marquer sa satisfaction, avant de réitérer son engagement à soutenir pareilles industries au sujet desquelles il invite tous les Maliens à les visiter pour savoir qu’une telle technologie existe bien au Mali.

Dans le cadre de ses descentes sur le terrain pour s’enquérir de l’état de nos unités industrielles et recueillir en même temps leurs préoccupations et suggestions, le ministre du Développement industriel et sa délégation étaient le lundi dernier, dans la matinée, dans les locaux de Flexart, une entreprise industrielle du Groupe Kledu spécialisée dans l’impression numérique sur tous supports et tous formats.

Bien que société privée, Flexart est dirigée par un Conseil d’administration dont les membres ne sont pas forcément des actionnaires. Ainsi en a décidé le promoteur, Mamadou Sinsi Coulibaly, patron du Groupe Kledu et par ailleurs président du Conseil national du patronat du Mali. En effet, il a voulu un Conseil d’administration au sein duquel siègent des administrateurs indépendants, mais chacun avec sa spécialité, pour faire marcher le business avec tous les pouvoirs requis en la matière. Ce Conseil est présidé par Mme Kady Camara, Pdg de l’entreprise.

Il est bon de signaler que Mamadou Sinsy Coulibaly évolue dans le secteur de l’imprimerie depuis longtemps car il est le promoteur de la célèbre unité Imprim’Color toujours en activité, mais spécialisée dans les travaux en offset. Avec Flexart, il s’est mis à niveau en investissant dans un outillage numérique de dernière génération afin de répondre aux besoins du marché devenu plus exigeant. “Avec Flexart, c’est plus performant et plus évolué, notamment avec des machines à la pointe de la technologie ” nous fait remarquer Mme Kady Camara.

En effet, le président du syndicat patronal du Mali, Mamadou Sinsi Coulibaly, montre la voie à suivre car si nos unités industrielles veulent tenir la concurrence avec les entreprises des autres pays de la sous-région, il faut que leur outillage soit vraiment à niveau.

En trois ans d’existence, mais avec une grande expérience, l’entreprise Flexart est devenue le plus gros fabricant d’emballages plastiques au Mali et propose une large gamme de compétences en utilisant des technologies d’impression de pointe. Ce qui garantit une offre de produits de qualité exceptionnelle avec des délais de production rapides, pour une exécution parfaite des commandes à des tarifs très concurrentiels : Kakemonos, bâches publicitaires, panneaux publicitaires, enseignes et totems, adhésifs publicitaires, impression numérique professionnelle sur n’importe quelle surface et dans n’importe quel format ; étiquettes sur mesure grâce à la maîtrise de plusieurs technologies d’impression et des capacités machines qui permettent à Flexart de s’adapter aux exigences en termes de format d’étiquettes, délais et coûts. En plus de la création de gadgets sur mesure, notamment avec de la personnalisation.

Tout est fait sur place à Flexart qui est aussi un spécialiste de la Publicité sur le lieu de vente (Plv) par la conception et la réalisation de Plv originales et innovantes, en répondant à tous les besoins de présentoirs, mobiliers et autres, pour la satisfaction des clients et l’amélioration des performances. Pour y parvenir, Flexart fait travailler une équipe composée de toutes les spécialités y compris de jeunes designers très doués. La moyenne d’âge du personnel est de 22 ans. C’est donc une réponse pertinente à la problématique de l’emploi des jeunes.

Après avoir fait le tour de l’usine où il a suivi avec beaucoup d’intérêt la fabrication de quelques produits, le ministre du Développement industriel ne pouvait trouver de meilleurs mots pour exprimer sa satisfaction : “On se croirait à Silicone Valley” s’est-il exclamé, pour magnifier le haut degré d’innovation en matière technologique à Flexart. Raison suffisante pour féliciter chaleureusement le promoteur qui est resté discret lors de la visite, comme à son habitude, se contentant d’intervenir très peu, pour laisser Mme Kady Camara, Pdg de l’entreprise et le directeur de la production, Rolland Fodjo, fournir toutes les explications utiles.

A vrai dire, Flexart, dont le nom renvoie à une impressionnante machine d’impression numérique (Flex) trouvée sur place n’est pas qu’une imprimerie. C’est aussi une structure de communication qui met l’accent sur la personnalisation des objets. Justement, lors de sa visite, le Ministre Mohamed Ali Ag Ibrahim est tombé sur une machine originale qui était en train de procéder à du marquage sur des téléphones portables pour les personnaliser. Au-delà de la publicité, c’est aussi un bon moyen d’empêcher que les dons faits aux institutions ne soient vendus parce que sécurisés par ce marquage.

Avec tous ces équipements à la pointe de la technologie, de 2014 à nos jours (soit trois ans de fonctionnement) aucun accident n’a été signalé dans cette unité industrielle qui attache une grande importance au respect des normes de sécurité.

Devant une telle merveille industrielle, le Ministre Mohamed Ali Ag Ibrahim ne pouvait qu’être heureux et a souhaité plein succès à l’entreprise tout en lui promettant le soutien des autorités du pays. Avant de rappeler qu’il fera de son mieux pour la promotion de pareilles unités industrielles car, en tant que ministre du Développement industriel, “je suis le premier agent commercial des unités industrielles” dira-t-il.

A.B.NIANG

 


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here