24ème session du conseil d’administration de la SOMAPEP: Le budget prévisionnel s’élève à plus de 85 milliards de nos francs

73

La Société malienne de patrimoine de l’eau potable (SOMAPEP) a tenu, le mercredi dernier au sein de son local sis à Magnabougou, sa 24ème session du conseil d’administration. La cérémonie présidée par M. Nancoma Keita, président du conseil d’administration (PCA) de la SOMAPEP a eu lieu en présence de M. Adama Tiémoko Diarra, directeur général de la SOMAPEP ainsi que d’autres administrateurs.

La rencontre était principalement consacrée aux travaux d’investissement importants. Il s’agit entre autres des travaux de renforcement des capacités de production dans les villes comme Bandiagara, Kita, Sélingué, Nioro du Sahel, Bougouni et dans les régions du nord (Gao, Tombouctou, Kidal et Ménaka).

Le budget qui sera examiné par les administrateurs se chiffre à 85,7 milliards de F cfa contre 75,07 milliards de F cfa en 2016, soit une augmentation de 14%. Cette hausse s’explique par la signature de nouveaux contrats de travaux qui ont été approuvés par les administrateurs de la société lors des sessions précédentes. Ils examineront le rapport de l’année 2016 en termes d’activités et d’exécution budgétaire ainsi que les prévisions budgétaires 2017. Le directeur général de la société, Adama Tiémoko Diarra a expliqué que la SOMAPEP-SA est une société chargée des investissements et de la réalisation des infrastructures d’accès à l’eau potable. Le directeur général de la société a rassuré qu’avec ce budget, l’espoir est permis pour faire avancer les travaux de réalisation de nouvelles infrastructures.

Le PCA de la SOMAPEP-SA, M. Nancoma Keita a annoncé que le financement de la phase I du Projet de Kabala est entièrement bouclé avec la signature et la mise en vigueur de l’accord de financement avec la coopération italienne. La phase II est entamée à travers la signature des accords de financement avec l’Agence française de développement (AFD) pour un montant de 34,7 milliards de F cfa dont 9,8 milliards de F cfa pour les projets de renforcement de capacité de la SOMAPEP-SA et la banque islamique de développement (BID) pour un montant de 26,4 milliards de F cfa, a-t-il ajouté.

La Banque mondiale, en plus de sa participation au projet d’eau potable de Kabala, a octroyé un financement additionnel de 25 milliards de F cfa pour renforcer l’approvisionnement en eau potable des villes de l’intérieur, a-t-il dit. Nancoma Keita soulignera que, dans la même dynamique, la signature d’un accord sous forme de dons d’un montant de 3,9 milliards de F cfa est prévue. Selon le PCA de la société, des missions d’évaluation ont été effectuées par la Banque ouest africaine de développement (BOAD) et le Fonds Koweitien en vue de leur participation au financement de la seconde phase de Kabala.

Le président du conseil d’administration a rappelé les grandes réalisations de la société en 2016. Il s’agit du lancement officiel, en mai dernier, du volet de production portant sur la réalisation de la grande station de pompage d’une capacité de 300 millions de litres d’eau potable par jour, d’une prise d’eau dans le fleuve Niger.

Des canalisations de refoulement d’eau traitée et l’inauguration en octobre dernier de la station compacte de Kalabancoro pour une capacité de production de 18,5 millions de litres d’eau potable par jour au bénéfice des zones périphériques et une grande partie de la commune V du District de Bamako constituent aussi des activités réalisées l’année dernière par la SOMAPEP-SA. Il a indiqué que la problématique de l’accès de nos citoyens à l’eau potable dans un environnement sain, s’inscrit dans les priorités du président de la République. M. Nancoma Keita a remercié tous les bailleurs de fonds de la société pour leur accompagnement constant. Il a invité l’ensemble des travailleurs à maintenir la dynamique.

Mamadou Dolo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here