Bureau du conseil communal de la commune v du district de Bamako : s’unir pour bâtir !

47

Le conseil communal de la jeunesse de la commune V du District de Bamako, a présenté aux autorités, notables, hommes de média et partenaires techniques et financiers de la commune ce samedi 4 février 2017 au CLAEC, près de la mairie, son nouveau Bureau de 45 membres dirigé par SORY IBRAHIM DIARRA.
Après les mots de bienvenue du maître de cérémonie à l’ endroit du public venu des différents quartiers de la capitale, le maire chargé de la jeunesse, Adama KONATE saisit l’occasion pour féliciter le bureau entrant et réitérer le soutien indéfectible des autorités communales. Il a en outre exhorté les jeunes à la cohésion, à l’entente… pour faire face aux obstacles, car conclura-t-il : «la jeunesse est le fer de lance de notre nation et celui de ma commune».
Quant à l’allocution du secrétaire Général du CCJ-CV, elle s’est axée sur les postes, et les différentes commissions qui composent le bureau. Initialement formé de 27 membres, il s’élargit à 45 membres, dont 7 vices présidents plus 15 commissions suite aux recommandations issues du congrès de Bandiagara.
L’architecture du bureau cadre avec les attentes et les inquiétudes de la jeunesse de la commune CV et bien au-delà.
Les domaines prioritaires pour le mandat de trois ans sont : l’éducation, la santé, le chômage, l’environnement, la promotion féminine mais également la lutte contre la radicalisation des jeunes.
A la suite du SEGAL, le président, SORY I KEITA, d’un ton sincère et fraternel lance un appel aux jeunes de sa commune pour qu’ensemble, ils contribuent à l’épanouissement de leurs populations. Il rappelle : «notre jeunesse ne doit pas être une force de mobilisation pour certains, ni une jeunesse en mission inconnue pour d’autres mais plutôt une jeunesse consciente, rigoureuse et intelligente».
S’agissant du plan triennal, le président dira qu’il a été réalisé par les jeunes et prend en compte une grande partie de leur préoccupation.
Il s’articulera sur sept axes majeurs visant à renforcer le leadership des jeunes de la commune et assurer leur autonomisation comme le laisse entendre le slogan : une jeunesse au service de sa commune!
Si les défis pour ce mandat sont énormes, Sory mise sur l’union de ses membres pour réussir : « Unis, nous bâtissons ! », termine-t-il.
ALY BOCOUM

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here