Commune VI : Un responsable ADEMA agressé

44

Dans la nuit du dimanche au lundi 30 Janvier 2017 vers 3 heures du matin, deux individus non encore identifiés se sont introduits avec armes au domicile de Moussa Diakité, sis à Missabougou en Commune VI, agent de protocole au siège de l’Adema-PASJ. Les malfrats ont braqué ses sœurs, nièces, filles et petites filles en les menaçant de les abattre si jamais elles venaient à crier.

Ensuite, ils ont dit que si jamais Moussa et Dramane (son frère) sortaient, ils n’hésiteront pas à leur tirer dessus. L’un des malfrats a dit que la maison leur a été recommandée pour y opérer. L’autre a tenté de violer sa nièce de 15 ans en rappelant qu’elle a refusé les avances de son ami, il y a de cela belle lurette.

Il y a eu plus de peur que de mal. L’expertise effectuée sur la fille par les médecins de l’hôpital du Mali a révélé qu’elle n’avait pas subit de blessure suite à cette tentative de viol. Dans leur fuite, les agresseurs ont emporté 1 tablette Ipad, 3 portables, 1 bracelet et autres petits objets.

Diakité a porté plainte contre X au Commissariat de Police du 13ème Arrondissement de Yirimadio. L’affaire est entre les mains de la Brigade de Recherche dudit commissariat. Un suspect a été appréhendé dans la nuit du lundi au mardi 31 Janvier 2017 au domicile d’un notable de Missabougou à la suite d’une opération similaire.
La question que l’on a le droit de se poser est de savoir qui aurait commandité cette agression et à quel dessein? Qui sont-ils? Les résultats des enquêtes en cours nous édifieront dans les jours à venir. Rappelons que Moussa Diakité est un membre influent de la Section ADEMA de la Commune VI.

B.Koné

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here