Sommet extraordinaire du G5 sahel de Bamako: Le Checkup des questions de la sécurité et du développement dans le Sahel

146

Moins d’un mois après le 27ème sommet Afrique-France, la ville de Bamako accueil depuis hier, dimanche un sommet important, celui des pays du G5 Sahel. Ce matin, au CICB, autour du président Ibrahim Boubacar KEÏTA, les Chefs d’Etat du Burkina, de la Mauritanie, du Niger et du Tchad aborderont les questions relatives au renforcement de la paix et de la sécurité dans la zone sahel avec la mise en œuvre des actions pour relever les grands défis qui se posent dans le domaine du développement socio économique de cet espace.
Le Sommet extraordinaire de Bamako qui se tient dans un contexte de résurgence du terrorisme avec l’attentat de Gao le 18 janvier 2017 a pour ordre du jour la situation sécuritaire au Mali et son impact dans le Sahel. Selon le communiqué de la présidence de la République, il se déroulera en deux phases.
D’abord les travaux de la deuxième Réunion annuelle des Ministres en charge de la Défense et de la Sécurité, élargie aux Ministres en charge des Affaires étrangères du G5 Sahel.. Une réunion tenue hier dimanche 5 février 2017. Elle a permis aux Ministres en charge de la Défense et de la Sécurité élargie aux Ministres des Affaires étrangères de se pencher sur la validation des rapports des réunions du Comité de Défense et de Sécurité tenues respectivement à Bamako le 26 mai 2016 et à Nouakchott le 4 novembre 2016. Mais surtout, d’examiner la situation sécuritaire au Mali et dans les pays membres du G5 Sahel.
Ce matin, il est attendu autour du président Ibrahim Boubacar Kéita, ses homologues des pays membres du G5 Sahel, pour discuter et mettre en œuvre de nouvelles mesures contre l’insécurité dans la région du Sahel, mais aussi envisager l’évolution accrue des secteurs vitaux de développement au profit des populations des cinq pays concernés.
Au programme de cette Conférence des Chefs d'Etat, une Cérémonie officielle d'ouverture marquée par des discours des Présidents en exercice du G5 Sahel et du Président Ibrahim Boubacar Kéita, celui du pays d’accueil.
Les Chefs d’Etat se réuniront ensuite à huis clos en présence des Ministres et du Secrétariat Permanent. Une cérémonie de clôture et une conférence de presse mettront fin aux travaux du Sommet.
Il est important de rappeler que le G5 Sahel a tenu précédemment deux Sommets extraordinaires en février et décembre 2014 à Nouakchott et un Sommet ordinaire à N'Djamena le 20 Novembre 2015. Il a organisé des réunions sectorielles sur la sécurité, la radicalisation, la jeunesse et la promotion de la femme et des rencontres de haut niveau avec le Système des Nations-Unies, l’Union Européenne, l’Union Africaine et certains partenaires bi et multilatéraux.
En outre, le G5 Sahel s’est doté d’une Stratégie pour le Développement et la Sécurité et d’un Programme d’Investissements Prioritaires, qui fera l’objet d’une table ronde de mobilisation des ressources. Soucieux de mettre une dynamique de solidarité à profit et conscients des enjeux communs, les dirigeants des Etats du Sahel ont décidé d’engager un processus d’identification et de mise en œuvre des actions requises pour relever les grands défis qui se posent à la région.
Moustapha Diawara

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here