Que faire de la presse malienne ?

38

Peut-être, fort comme questionnement mais c'est à partir de là que peut venir la solution. Au Mali, n’importe qui est journaliste, même des gens qui n'ont aucune formation académique. Un jour, un doyen du métier me répondait en ces termes :
"On peut bien être journaliste sans formation, il faut juste être attentif". Je l'ai cru en son temps mais ce qu'il ne savait pas, est que ce métier est une science qui s'apprend comme toutes les autres (médecine, physique, chimie,géographie...),au moins 20 modules par an selon les instituts,chaque module faisant une vingtaine d'heures.
Journalistes, je ne vous apprends rien.Alors,c'est à partir de là qu'en cycle terminal on apprend au journaliste la déontologie et l'éthique en ses différents points et de façon très détaillée.Ne soyez donc pas surpris si le Mali a plus de journaleux que de journalistes et d'ailleurs n'importe qui a accès à la carte de presse nationale délivrée par le ministère de tutelle.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here