Sahel G5: la sécurité n’est pas au bout du fusil mais au bout des plumes

70

Suite à la récente réunion du G5 à Bamako, il m'est donné de suggérer qu'au lieu de nous lancer dans un cercle vicieux de surendettement dans l'achat des chars français AMX dits ‘’Leclerc’’ à 4 milliards d’Ouguiyas la piéce , je suggère au G5 de financer le 15 juillet 2017 le projet pilote vulgarisateur du systéme Oughoul El Ouahatt (Cerveaux des Oasis) de type celui de 24 lycées regroupés et centralisés à Maaden El ervane en Mauritanie pour un montant juste de 85 millions d’Ouguiyas équivalent à 50% du prix d’une seule bombe française..
L’effet du Projet proposé éducatif novateur Cerveaux Oasis en Mauritanie multiplicateur au Sahel en Afrique et même en Orient, auto finançable illico par les Associations des Parents d’Eléves au prix du pain va remplacer les chars et les bombes par les plumes.
La vulgarisation du systéme Cerveaux Oasis a pour intérêt de :
1- Créer au moins 40.000 chercheurs scientifiques âgés de 19 ans en 2026 immunisés de l’extrémisme et de l’immigration.
2- D’éviter le surendettement dans l’armement.
3- De créer ‘’in situe’’ de centaines de milliers d’emplois nouveaux de jeunes par les jeunes éclairés...
Nouakchott le 7 Février 2017

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here