Un palais pour les pionniers et les jeunes

12

Le département de la jeunesse continue d’étendre ses actions dans le cadre de la construction citoyenne. Après le sommet Afrique-France dont beaucoup de maliens reconnaissent la reussite et la participation active des jeunes, le Ministre de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne, quelques membres de son cabinet, le DFM adjoint du département de l’Emploi et d’autres techniciens de l’Etat ont effectué une visite de terrain pour constater l’état d’avancement de deux chantiers majeurs.Le palais des pionniers et le carrefour des jeunes.
Il s’agit d’un nouveau palais, cette fois pour les pionniers du Mali, dont la place est déterminante dans la formation des jeunes sur les valeurs de patriotisme dont a chèrement besoin notre République.
C’est aux alentours de 10h que le Ministre Amadou Koïta, accompagné d’une forte délégation, s’était rendu sur cet espace multifonctionnel qui permettra aux jeunes de suivre les étapes de leur apprentissage. Un accueil qui n’est pas passé inaperçu, avec les élèves de l’école publique, située en face de ce futur joyau architecturale, l’ont accueilli avec en chantonnant l’hymne national en bambara.
Après un tour complet des différents blocs en chantier, le Ministre s’est dit très satisfait du taux de réalisation des travaux, satisfait aussi de la qualité des travaux, satisfait surtout que ce soit une entreprise malienne qui réalise l’ouvrage.
Le Ministre Amadou Koïta se réjouitégalement de ce palais des pionniers qui ouvre la voie à la reprise des activités des pionniers : « les pionniers ont joué un rôle extrêmement important dans l’éducation civique et citoyenne de notre pays dans les premières heures de l’indépendance. Par la volonté du Président de la République, il y a un investissement 1.500.000.000 FCFApour un palais des pionniers et pour la jeunesse malienne. »
Le palais des pionniers est situé à Dianeguela et il est bâti sur une superficie de 3ha. Il comprend trois parties destinées à la formation, aux loisirs et à l’hébergement. SelonBoubacar Sidiki Diarra,l’architecte qui a exposé les plans de ce palais, ledélai d’exécution est de 12 mois et dans 3 mois, les travaux seront finis. Le délai est consommé à75%. L’état de d’exécution est de 77%.
Le chantier a démarré en Avril 2016, avec trois salles de classes, deux blocs d’apprentissage aux corps des metiers, des logements, des dortoirs, un terrain de football,de basket Ball et deux terrains multifonctionnels. L’inquiétude du Ministre résidedans la présence d’une montagne d’ordures. Il s’est engagé à entrevoir des mesures avec les autorités de la commune VI, celles du District de Bamako et le département de l’assainissement pour trouver une solution à la montagne d’ordures qui a contraint l’entreprise à céder une cinquantaine de mètressur l’espace qui doit contenir les plans.
La délégation ministérielle s’est rendu au carrefour des jeunes, un chantier en pleins travaux de rénovation et d’extension. Toujours avec la même entreprise, mais avec plus de retard dans le délai d’exécution. Le Ministre Koïtaa exigé à l’entreprise de tout faire pour résorber le retard. Le rez-de- chaussée doit être opérationnel d’ici un mois. 180.000.000F CFA pour faire du carrefour des jeunes un cadre idéal pour mieux et plus promouvoir les jeunes.
Le Ministre est également venu provisoirement en solidarité aux jeunes déguerpis par le gouverneur afin que le carrefour les accueille dans la mesure du possible. Une mesure fortement appréciée par les maliens et qui ont demandé que les premières victimes de cette mesure soient traitées de la sorte.

Source : aBamako

aBamako