Dialogue social et reforme des politiques : L’Unesco renforce les capacités des enseignants

62

Le 7 et 8 février 2017, l’Unesco, en partenariat avec l’Internationale de l’éducation (IE), a renforcé les capacités des organisations d’enseignants sur le dialogue social et la réforme des politiques. C’était à travers un atelier tenu à la Maison des ainés.

Pour les organisateurs, cet atelier a pour but de générer des idées et des propositions concernant les moyens efficaces de renforcement du dialogue social et politique.

Selon Issiaka Nadia Niambélé, représentant du ministre de l’Education à la cérémonie d’ouverture, cet atelier prend en compte les dispositions de la première phase du Programme décennal de l’éducation qui est le développement du secteur de l’éducation.

C’est pourquoi il a invité les participants à s’impliquer pour sa réussite.

Pour le représentant de l’Unesco au Mali, Hervé Huot-Marchand, “l’amélioration de la qualité des enseignants est le but du dialogue social. Pour cela, le gouvernement doit collaborer avec les enseignants afin de relever les défis de l’éducation et de la formation”.

“Le processus de politique éducative était vraiment nécessaire pour toute forme qui se veut efficace, durable pour le secteur de l’éducation. Quand les enseignants, le gouvernement, les organisations de la société civile et les partenaires au développement travaillent tous ensemble, ils pourront faire la différence dans l’amélioration des résultats d’apprentissage pour tous et atteindre les objectifs du développement durable”, a-t-il précisé.

Notons qu’une cinquantaine de participants constitués d’enseignants, de syndicalistes et de conseillers de Cap et Académie ont participé à l’atelier.

Mariam Camara

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here