Présidentielle de 2018: Le RPM miné et l’Adema suiviste

40

Depuis un certain temps, les rumeurs vont bon train quant à la question de savoir si le parti de l’abeille va avoir un candidat à la présidentielle de 2018. En effet, lors de la présentation de vœux du parti à la presse, le président du parti Tiémoko Sanagré avait laissé croire qu’une commission a été désignée pour réfléchir sur la question. Sur ce sujet, un rapport imprécis de l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Moustapha Dicko, devient une pomme de discorde entre les Admistes encore indécis.
Le député Yaya Sangaré de l’Adema a levé toute équivoque sur la question. Il a soutenu que la rencontre longtemps programmée entre le RPM et l'Adema-PASJ pour parler de la question ne s'est pas encore tenue, contrairement à ce qui est annoncé sur les réseaux sociaux. Elle devrait se tenir au début de février au siège de l'Adema-PASJ sous la coprésidence du Pr. Tiémoko Sangaré et du Dr. Bocary Tereta.
Ça pourra être l'amorce d'un accord politique entre le RPM affaibli par la mauvaise gouvernance de IBK et l’ADEMA rongé par sa cupidité(Natabaya). L’ADEMA qui n’a aucune honte à s’agenouiller devant les tenants du pouvoir, pourrait facilement se laisser tirer par le nez par le RPM au pouvoir. Rappelez-vous qu’en 2007, les mêmes Adémistes suivistes ont renoncé à présenter un candidat pour soutenir l’ancien président ATT qui cherchait son 2eme mandat.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here