2ème congrès de l’UM RDA : « L’UM RDA se doit d’être rassembleur et incarner au mieux l’unité du pays », dixit Dr. Ibrahim Bocar BA

45

L’Union Malienne du Rassemblement Démocratique Africain (UM-RDA), un des plus vieux partis politiques sur le continent n’hésite point à faire le choix entre la Majorité présidentielle et une bataille rangée au sein de l’opposition républicaine et démocratique. Pourquoi ? Les fruits ont tenu la promesse des fleurs  même s’il ya des  secteurs qui méritent une attention toute particulière sous le régime IBK.  La réaction du nouveau président ne s’est pas  fait attendre au sortir d’une Conférence de Presse tenue au Mémorial Modibo Keita « Mon appréciation est qu’il y a des avancées fort considérables sous IBK », martèle à cœur vaillant Dr Ibrahim Boubacar BA. En sixième position sur l’échiquier politique, l’UM RDA reste toujours dans la logique politique de la majorité présidentielle.

Au sortir de son 2ème Congrès ordinaire des 22 et 23 janvier derniers, l’Union Malienne du Rassemblement Démocratique Africain (UM RDA) a tenu une conférence de presse en vue d’éclairer la lanterne des journalistes sur le positionnement du parti après un toilettage de certains  textes et l’élection d’une nouvelle instance dirigeante(77 membres) placée sous le pilotage éclairé de Dr Ibrahim Boubacar Ba qui succède par la même occasion  à l’ancien ministre de la  Fonction publique Bocar Moussa Diarra.

En effet, l’objectif  principal de la Conférence de presse était de rendre compte des grandes décisions prises lors du congrès, de s’exprimer sur le cours des événements survenus dans notre pays et clarifier la position du parti dans le cadre de l’exercice du pouvoir.

 

Prenant la parole, le nouveau Président du parti, a rendu un vibrant hommage  à deux grands hommes à savoir Mamadou KONATE et Modibo KEITA qui sont non seulement  des membres fondateurs du parti en 1946 mais également  des figures emblématiques du Soudan français au Mali envers lesquelles la nation malienne a, sans nul doute, une dette de reconnaissance.

 

Au passage, Dr BA était bien inspiré pour avoir salué et félicité l’équipe sortante conduite par l’ancien ministre de l’éducation Bocar Moussa DIARRA qui a dirigé le parti pendant la crise de mars 2012. Les résultats obtenus sont plus que jamais satisfaisants à la loupe du Président de l’UM RDA.

 

Positionnement du parti

L’UM RDA n’est pas une formation politique née de  la dernière pluie. Son histoire en effet remonte dans les vieux chapitres du régime colonial quand les Pères de l’indépendance se battaient corps et âme pour la conquête de la liberté africaine arrachée par un système hors la loi avec son cortège de malheurs.

 

Selon  le tout nouveau président du parti, «L’UM RDA  du  haut de ses 71 ans se veut un parti de la sagesse. Pour ce faire, il se doit d’être rassembleur et incarner au mieux l’unité du pays », a-t-il martelé.

 

Sur le chapitre de la gestion du pays, le président  BA  a passé au crible  une analyse tout à fait nuancée. Il s’est  en effet appesanti sur les avancées considérables  enregistrées depuis 2013, date de l’élection d’IBK à la présidence de la République.

Mais aussi, a-t-il  reconnu les nombreuses zones d’ombre dans certains secteurs du développement qui méritent toutefois une attention particulière en l’occurrence dans la sécurité. Mais nul n’est infaillible. Conscient d’une telle réalité, le Président Ba tient à apporter à travers son parti tout son appui et l’expertise nécessaire au président IBK afin qu’il réussisse avec brio son 1er mandat débuté en pleine crise.

C’est l’une des raisons qui lui fait dire ce propos: « Notre objectif, c’est de soutenir IBK à réussir son mandant… Mon appréciation est que le pays est géré dans des situations et conditions d’exception par rapport à la sécurité, à la situation économique et par rapport à des revendications sociales », a-t-il affirmé.

Bons signes du régime

Pour le principal conférencier, le pouvoir actuel dirigé par IBK présente de signes d’espoirs. Les fruits ont  donc tenu la promesse des fleurs. Toute chose  qu’il faut reconnaitre et admettre de façon objective selon le Président du Parti.

En 2012, le Président de l’UM RDA fait remarquer que notre  pays a connu des périodes de  récession. « On avait un taux de croissance négatif de -0,5% alors que le pays quitte la récession pour  atteindre en 2013 un taux de croissance de 2,7. En  2014, il est de  7,2% tandis qu’en  2015, ce taux était de 6% et de  5,4% en 2016, les prévisions 2017 est de 7,3% de taux de croissance. Donc, je crois qu’il y a eu des avancées », a-t-il noté. Avant d’ajouter qu’en jetant un regard furtif soit-il sur la Loi des Finances 2017, le budget se chiffre aujourd’hui à 2270 milliards FCFA contre 948 milliards FCFA en 2013.

Loi de programmation et agriculture

Il a également  rappelé qu’avec la Loi de Programmation Militaire, le Budget passe  de 500 à 1250 milliards en raison de 246 milliards d’investissement par an. Qui dit mieux ?

S’agissant des travaux d’Hercule abattus dans le secteur rural, le Président affirme que 15% du budget  sont consacrés à l’agriculture, à  l’élevage et  à la pêche.

 

Perspectives politiques

Abordant la question sur les dernières  élections communales, Dr Bah a tiré sur la sonnette d’alarme. Il a exprimé ses inquiétudes profondes à l’endroit des formations politiques cumulant échec sur échec car incapables de décrocher un poste de simple conseiller.

En effet, « 115 partis politiques n’ont eu aucun conseiller municipal. Une leçon à la classe politique qui est vivement interpelée », selon l’analyse du Président de l’UMRDA. En perspective l’UM RDA compte créer une école du  parti pour la remise à niveau de la classe politique.

Rappelons que le nouveau Bureau Politique National (B.PN) au sortir du 2ème congrès du parti. est composé de 77 membres avec à sa tête Dr Ibrahim Bocar BA, Ancien Ambassadeur du Mali à Bruxelles, non moins ancien Commissaire aux politiques macroéconomiques et à la recherche de la CEDEAO et Officier de l’Ordre National.

Moussa Welé DIALLO


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here